Cahier IX- 2016 - 2017- A la fin …de Quoi ?


Introduction

La fin… de quoi ? On a parlé dans le Cahier VIII du Changement de Civilisation que nous vivons. Dans les  différents chapitres du présent Cahier, tous les propos tenus sont à lire avec cet arrière-plan. Certes il ne s’agit pas d’une observation systématique de ce changement qui s’annonce comme radical, La révolution du numérique n’a de comparable que le temps beaucoup plus long de l’apparition de l’Ecriture  - cette fois en moins de 50 ans contre 1500 ans environ pour l’Ecriture. Sans prétendre ….Mais on peut en ressentir les secousses. C’est ce qui transparait dans le chapitre II «  les Figures d’intervention », le chapitre III « les Mœurs » , dans le chapitre IV «  la Mode »  consacré à des épisodes de  Bousculade dans  la Mode…et le Langage dui Tissu.      Encore plus  dans le chapitre V «  Nombre , Rapports d’Echelles et Présences multiples » …Là surtout se trouvent en cause les incidences qui vont jouer sur  toutes nos représentations…

Mais le premier Chapitre, lui,  est  rétrospectif ; il met en évidence la place décisive qu’ a joué et joue toujours dans mon travail de création  et de recherche , ce que j’appelle «  ma matière historique sensible »  . Sans que j’en sois explicitement conscient c’est de l’enregistrement sensible extrêmement fidèle et sûr qu’il s’est agi, du mouvement historique vécu tout au long de mon itinéraire, …jusque- dans ses moindres secousses . L’analyse rétrospective de cette réalité vécue permet d’éclairer les différentes étapes de mon travail de création, du point de vue de sa dynamique subjective  et du point de vue de son  évolution objective ….Elle éclaire aussi, j’en suis convaincu, le lien qui  unit profondément et très constamment ce qu’ont été les orientations de mes œuvres  et celles de mes travaux de recherche . On y retrouve, offerts à ce déchiffrement, et  les grands changements historiques de notre temps et la présence  permanente des pouvoirs d’expression du tissu …comme agent de civilisation…   

Ca nous mène « A la fin …de qui … ou…de quoi »? Si c’est de qui ? c’est de moi … je suis déjà rendu à huit décennies et demi, évidemment elle, cette fin, elle n’est plus très loin … Si c’est du tissu qu’il s’agit,  c’est 5000 ans, et non plus huit décennies, qu’il faut compter, pas moins, depuis les premiers tissages . Entre le tissu et moi changement d’échelle de temps et rien n’indique que les services rendus par le tissu aux humains depuis déjà si longtemps soient près de finir.. Avec le tissu on peut donc une fois de plus s’habituer à ces différencesd’échelles, ici dans le temps,   qu’implique le vrai changement de civilisation que nous vivons …(1)  

(1) … avec le tissu on peut également s’habituer au grand nombre … je rappelle que pour une pièce de jean de 10 m en 120 cm de large et 10 fils de chaîne par cm … on  compte déjà 120000 de croisures de fils par m2, dont ce tissu est constitué… !!!

 

 

                            

 

Table  des matières

 

I -     «… ma matière historique sensible »        p.3

 

II –  les Figures d’intervention                            p.8           

 

III -   Mœurs                                                             p.16   

 

IV –  La Mode  (1,2,3)                                                         p.22         

 

V -   Nombre, numérique, échelles, Big data  p.42

 

Vi -  Un regard                                                       p.59 

 

VII -  Actualités                                                    p.66             

VIII -  …des Réflexions plus générales  (1,2,3…)     p.69             

 

 

 

 

 

          I       « Ma Matière historique Sensible »

03 /06/2016 Cette matière « Historique  sensible » »,  qui m’est  tout à fait personnelle ? Ou Je la saisis  comme étant mon propre compte ( Histoire subjective)  — ; —ou  — je suis saisi  par elle ( Histoire objective).  En voici le relevé chronologique :

Ou Je la saisis    ?                                                   ou  je suis saisi  par elle ?

1960 ‘1973                                                            1959 -  1969                                                                                                     

Les Compartiments –  les  Gens                           

dans des dispositions positives                             Profonde sympathie pour « le (Influence F .Leger)                                              peuple de gauche »                                                                       

1969 - 1973    Fonds tramés                               1973 -2004  Thermoimpressions

                                    Avec Voiles et tissus thermomprimés

                      toute cette période est marquée   d’une « valeur euphorisante »           

Avec Voiles et tissus thermoimprimés                                                                           vision euphorisante de la situation                                                                                                                                       respiration   Approfondir l’espace: Entre-deux  -             ,                                                              C’est mon inspiration profonde                        «Premiers simulacres »  de  personnages        

Gestes  d’aide     travaux sur  la                                             et    de      mode                                                                   perception                                                                                                                                                                                                   2004 - 2005                                                                                           Fin de la thermoimpression                            Fin du «  peuple de gauche »

                                                                      Je suis et subis la dégradation de la    

                                                                                                          situation en France    ( Sarkozy - Hollande : on   

                                                                                                           subit   de Manipulations insupportables)

                                                 Figures     d’Intervention,  Figures   d’intercession                                                                                                                                                                                                                                     RAT                                                          RAT         2009 - -2010    Figures de sable                                                                                                2010                                                             2010 -2016

Je saisis à bras le corps  la lecture                           

des incidences  du numérique     Je suis saisi par les incidences techniques du  

                                                                numérique sur le motifs imprimés                                                                                                                                                                                                                   

                                         

                                         RAT                Incidences de l’approche de la mort

16/07/16 « Ma matière historique sensible » - Je ressens l’’époque, le mouvement historique dans les profondeurs de moi-même,  et ça se traduit dans mon travail artistique, mais aucun rapport n’est explicitement reconnaissable avec ces circonstances; Je ne sais pas comment se vit ce rapport, aux circonstances, ni pourquoi ni comment s’exprime ainsi, ce que j’appelle « ma matière historique sensible » que je  vis, et comment celle-ci se traduit dans l’œuvre, dans les œuvres C’est la raison pourquoi  celles-ci sont inintelligibles directement et doivent   faire l’objet d’un déchiffrement si l’on veut s’y reconnaître.. Ce déchiffrement .s(impose particulièrement si les intervenants sont des figures peu familières ou jugées déplaisantes…  comme certaines fois le mannequin de briques et de ciment habillé ou la figure de sable masculine….

« Cette matière historique sensible »,  qui m’est  tout à fait personnelle mais qui est en même temps profondément liée au mouvement historique d’ensemble, comprend toujours une part de fabulation – ou d’affabulation »,. Ca peut-être une vêture nominale mythologique – exemple pour l’Eurydice –  ou symbolique ( ? ) , une référence qui n’a d’autre fonction qu’un certain élargissement   généralisateur de la figure ainsi nommée …. Sans aucun déballage psychanalytique… Ou alors dans le cas de Tarscisius, la vêture nominale de cette figure qui se gare des pierres ou des coups, la référence généralisatrice choisie est là purement historique … sans qu’il s’agisse d’un temps retrouvé …tout au plus s’agit-il « d’un présent  rajeuni par cette référence à un passé lointain encore enfant (le  jeune  Tarscisius ) » ….

Repris du MP3 Folder 4 envoyé à BO le11/10/2016 – « Ma Matière Historique  sensible » 

1 -  Premier décryptage : Autour de « la valeur euphorisante » - Elle est toujours liée aux œuvres qui comportent voiles et tissus et cet entre-deux, ce « tiers-espace » assez indicible qui m’a toujours captivé ; - ça correspond au sens et au goût de l’espace : approfondissement ,  élargissement, …une respiration…( c’est la même chose avec mes vitrines qui sont aussi une conquête de l’espace ) .- Mais c’est essentiellement  liè à la thermoimpression sur voiles et tissus  Grands Formats. Il n’y a jamais dans ces œuvres–là d’expression attristante… Ça nous mène au moins  de 1973 à 2002/2004 ;…

2 – Maintenant je fais un bond « historique dans mon histoire personnelle… » jusqu’aux R.A.T….qui apparaissent à partir de 2009/2010 ; Beaucoup de chose ont valeur euphorisante dans cet autre genre de dédoublement (1) - approfondissement (?) de l’espace par ces projections  d’images sur des écrans textiles échelonnés en profondeur. Par exemple l’effet « bruine ensoleillée »  dans un paysage arboré, avec changement d’échelle ( v. Cahier VIII). J’ai parlé aussi à propos de ces R.A.T de l’expression « d’une intimité collective …                                                     (1) - allusion ici  par exemple « à la double Eurydice »

 3 – Je prends un autre exemple de ma « matière Historique sensible »  ( ou MHS) : un enchaînement qui ne se révèle qu’avec la prise de distance que donne le travail de thèse , autour « des fonds tramés » 1969/1973  .

http://www.patricehugues.fr/wp-content/uploads/2013/04/cahiervi-1-43.jpg

 .

 

 fonds tramés

 

Les trois quarts du temps il s’agit de peinture au pistolet à travers des trames  de canevas à jours réguliers ( issues des trames de photogravure de Marie-Claude). Je note que c’est un premier cas de projection : il s’agit  déjà d’un souffle, presque  «  d’un gaz de peinture » !… – Avec la thermoimpression (pour moi à partir de  1973 jusqu’en 2004) on a là un deuxième cas de Gaz avec le transfert sous forme de gaz d’encre (encre  sublimable ) dpuis une encre solide, sèche (sur  papier transfer, plaque offset…..) vers tissu ou voile ( sous pression et chaleur).  C’est  la suite des fonds tramés : … Surprenant ! Et avec les R.A.T. (à partir de 2009/2010) j’ai là encore une forme de projection …lumineuse, cette foi… !

C’est très remarquable : grâce au travail de thèse  on lit ici comme une évidence un déroulé historique presqu’en trois étapes : …dès la première étape se révèle une intention extrêmement enracinée dans mon  travail….   Pourquoi…comment ? et ça dit quoi ? C’est cela « ma matière historique sensible ». …

Des enregistrements cryptés - En somme cette «  matière historique sensible » qui finalement  rejoint le cours général de l’histoire est certainement  au croisement de quelque chose qui pourrait être qualifié de tout à fait subjectif …mais qui ne l’est pas tout  à fait ; - avec deuxièmement les réalités historiques beaucoup plus objectives qui me pénètrent et atteignent ma subjectivité, sans que je sache exactement comment…

Il faut tout de même que je précise, qu’en somme il se passe des enregistrements qui trouvent leur expression  tout à fait  manifestes dans les œuvres, et qui sont  très exactement le décalque crypté de ce que je vis  ou de ce que l’histoire nous fait vivre. Ce qui me frappe rétrospectivement, c’est l’étonnante fidélité de la « matière historique sensible historique » de ces enregistrements Mais ces enregistrements sont des enregistrements cryptés, justement par le fait de la création..

Pour coiffer le tout : Cette «  matière historique sensible »  - grâce au recul que donne le travail de thèse -,  on voit très bien qu’elle est la jointure entre Création et Recherche dans mon travail quand on rapproche les exemples de décryptage cités. des circonstances historiques qui les ont accompagnés et   permettent de les déchiffrer .…..

Des Exemples qui restent à décrypter à l’aide de la grille de lecture « matière historique sensible » :

-‘ Figure féminine et Figure masculine dans une chambre à motifs

- Mannequin briques et béton…. ou les marches d’Escalier de briques  /tissu métallique / ombrière étroitement joints (v. «  Images Textiles » expo. 2010,Angers) –

- Les Figures de sable que j’ai déjà  évoquées  …….  

Un autre exemple de déroulé historique  à étudier : …1 trame de photogravure ; 2 –œuvres sur fond tramé ; 3 - fin grillage ou ombrière, structure tissée, modulaire  innombrable des motifs ;.. ;,:4 le nombre et les problèmes d’échelle sont ici  comme toujours dans le tissu … Comment qualifier cette permanence de ces données de base  ? Ma » matière historique sensible est ici aspirée par l’avenir numérique, …elle devient moteur-passeur !!!

Il y a une série de figures dans mon travail que je n’arrive pas encore « à décrypter : ce sont toutes les figures d’intervention, d’intercession.. et tous les »simulacres…..Sans doute ces figures recouvrent—elles tous le désordre qui s’est établi … (v. plus loin chap.II).

Le décryptage historique des œuvres ne concernerait pas ma passion de l’espace ? ni ma volonté souvent  de reconstruire l’espace ?Mais «la valeur euphorisante » qui m’inspire bien souvent, en dit long sur ce qui est mon sens de l’espace, tout ce qui est élargissement de la respiration -  les vitrines, le jeu voiles/tissu, les R.A.T….    

24/01/2017 - Dans mes textes - Dans les  9 Cahiers  - Attention ! il est bien certain que ma «  matière historique sensible » et ses enregistrements cryptés fonctionne beaucoup moins à plein  que dans les œuvres et la « Création » :

1 – l’enregistrement de la réalité historique qui se joue dans les textes est beaucoup moins sûr , beaucoup moins fidèle et souvent doit être remis en cause ; Ca s’explique : la prise est beaucoup plus superficielle et surtout, elle subit des influences de plein fouet…

2 – elle n’introduit que des décryptages incomplets de ce qui est noté comme plus ou moins remarquable ; incapable d’éclairer vraiment les œuvres et les mystères de leurs circonstances, sauf  à sortir des voies sensibles de la création pour aller chercher des renforts dans l’étude scientifique.

3 –Ces Cahiers  ne sont pas pensés comme des livres  - et ce cahier IX comme les autres -, …ils restent inévitablement comme plus ou moins décousus….Cependant ils proposent bien des ressources …y compris pour le commentaire des œuvres ….
 

3/07/2016 - … par le nombre ?

1 - Pas impossible que le passage de la sensation de douleur au plaisir implique  d’entrée de jeu le nombre (, peau système pileux, zones sensibles). … c’est aussi le cas pour les rythmes … entrée en jeu du nombre  …et pour la musique…là c’est la métrique du temps qui cadre les sensations sonores, auditives  …( v. aussi le vibrations chromatiques). 2 - Ca ne nous ramène pas loin de la physique corpusculaire et ondulatoire.   3 – Avec les plis du tissu on passe du quantifiable au non quantifiable   4 - Au fond  le numérique est toujours là    - on n’est pas loin des gradients stochastiques   en  informatique  5 – … pas impossible que les sensations  n’existent pas sans  le nombre.  En rapport avec Les milliards de neurones,… comme l’innombrable des cellules est en  rapport  (depuis l’ADN des chromosomes de chacune d’elles)  avec le ciblage innombrable des protéines qui les visent… 6 -  Les agents naturels qui ont le pouvoir d’intervenir partout à la fois  - la  lumière,  le vent, la  pluie .. interviennent dans quel rapport  de vitesse avec  le nombre -  presque instantanément simultané    ?

 

Si je considère  le déroulé de mon travail, je note que j’ai très fréquemment voulu imprimer des motifs sur mes  voiles et tissus thermoimprimés, dès 1973, et préférentiellement dans les zones de bordure  par rapport aux images, notamment dans Gestes d’Aide. Or ces motifs n’étaient  pas du tout obligatoirement régulés ni ordonnancés répétitivement  par les impératifs techniques de la thermoimpression . Les motifs thermoimprimés ne sont pas du tout dans leur nature de l’ordre du numérique. Les impératifs techniques de la thermoimpression ne sont pas du tout de l’ordre du numérique. …. J’ai pu imprimer des bandes  de motifs consistant en une sorte de chaos en surmultiplication … comme les motifs nouveaux apparus  avec le numérique, l’impression jet d’encre ou laser, ….eux, .libérés de toute contrainte technique d’ordonnancement et de répétitivité… En somme là j’anticipais sans le savoir le temps de l’impression numérique …C’est assez étrange cette histoire-là…(1)

On trouvera notée plus loin (v. chapitre V - la  Mode) comme un fait historique « la  bousculade »  intervenue dans le Langage du Tissu depuis une décennie avec l’irruption dans ce domaine des technologies numériques.

(1)Mais il faut tout de même laisser de côté  tous les motifs me venant de papiers –transfer venant de Sublistatic : Là il y avait  répétitivité parce que l’impression  de ces papiers à motifs – ( en encre sublimable sur papier – 1er temps de la thermo impression -) avait reposé sur le mode d’impression traditionnel répétitif .

 

II                     Les Figures d’Intervention

 

Nos représentations -  les Figures de substitution (v.Cahier VI 2è livraison et Cahier VII-6)

15/10/2012 - La conscience a besoin pour exister de « représentations ». (même non figuratives). Autrement la part silencieuse de nous-mêmes, de ce que nous vivons, qui est immense (v.N. Sarraute) ne peut venir à la conscience. Les représentations ne sont pas loin d’être des outils de l’intelligence mais elles sont autant des modalités sensibles véhicules de nos émotions,  des issues pour celles-ci. Comme la parole ? La parole dit mais ne représente pas sauf si elle s’astreint au discours et trouve ses périphrases descriptives  ou si elle vient sur la scène parler au théâtre. La musique, sauf si elle est imitative, ne nous donne pas de représentations susceptibles de servir directement à l’intelligence ; mais elle est l’issue la plus « organiquement mêlée » de nos émotions, de notre « sensibilité  viscérale pour l’esprit » comme plénitude dans le temps  de son développement, de son écoute.    

 

 

12/11/2012

Dans  toute « représentation » des composantes  entrent  en jeu  qui sont « des figures de substitution »  (on peut également dire « figures d’interposition  ou

d’interception ou même d’intercession). Ces figures sont comme des ébauches de fiction qui  s’arrêtent et se taisent,  en deçà de toute visée narrative,… mais qui gardent une portée généralisatrice dans l’accomplissement de leur mission intrusive… …

19/10/2012 - Figures de substitution ou figures d’interposition, dans mon travail c’est presque l’équivalent des figures d’intercession dans la religion,… mais sans religion. Bien voir la signification de ce faible écart. … « Sans religion » et sans l’assurance de jamais connaître de cohérence d’ensemble pour la pensée et la conscience ; avec seulement la passion de la vie plus forte que toutes les croyances et sagesses. 

Prothèses et figures de substitution ?  Il en faut bien, des prothèses, comme il y a des débordements. Exemples : on peut avoir : deux rotules de la hanche , moi, deux cristallins, un stems coronarien, … plus, une canne souvent ( voir l’énigme de la sphinge d’Œdipe) ; voir aussi  dans la religion chrétienne la place des figures de substitution : les Anges …et  tous les intercesseurs …, la Vierge… pour une cohérence minimale malgré tout, en dépit des impossibilités, des manques  et des incohérences   que ces figures n’arrivent jamais  à compenser.   

 28/05/2013 (Additif) - Au pire le manque qu’expriment ces figures de substitution dans mon travail c’est la trace par défaut  du drame historique vécu (par MCL et par moi – v. Chap I : « ma matière historique sensible » ) tout fait par cette histoire de guerre, de Résistance et d’une somme de discordances assemblées. Ce manque veut dire qu’il y a menace sur la civilisation de la tendresse. Constants et courageux raccordements,… . autant de tendresse gagnée.- S’il n’y a pas d’enfant en vue la tendresse est incomplète et menacée.

 Pour autant dans mon travail les figures de substitution ou d’interception ne sont ni des modalités symboliques ni au démarrage de quelques nouveaux mythes. Tant que le principe de rationalité reste en action et tant que  la santé des émotions, du sentiment d’être vivant  ne sont pas menacés, la bascule, chez moi, vers le symbolique et le mythologique ne risque pas de se produire. Ce que veulent dire ces irruptions ? Ces figures de substitution restent dans l’entre-deux où elles aident les équilibres et les compensations à se trouver ou retrouver.  Ces figures apparaissent organiquement dans le processus de la création de l’œuvre ; elles sont inhérentes à cette création qui les génère,… elles ne viennent d’aucune intention narrative ni références extérieures. Elles interviennent entre menace, compensation et sauvegarde. Mais elles sont en grande partie indéchiffrables et pourtant  offertes  au déchiffrement par qui veut. Sauf qu’elles figurent sûrement, le plus souvent sans intentionnalité, la part d’absurde de notre monde d’à présent.                                                                                   

Les figures de sable - surtout les figures de sable masculines-  pourraient vouloir dire la complexité innombrable encore insaisissable des opérations   de connexion de nos nerfs, elles pourraient très bien  être des figures de cette complexité encore insaisissable qui est derrière  chaque pensée, détermination mentale, acte … dont nous ne pouvons connaître les automatismes… ? Complexité innombrable comme les grains de sable de ces figures.    

20/07/2016   - Les Figures de sable

Pas possible qu’il s’agisse de monstres, l’idée ne m’en est jamais venue dans mes gestes de tracé .

De ces figures dans le sable, que dire ? - J’aime trop le sable de la mer retirée qui les laisse juste mouillées pour qu’elles se tiennent. … Et voir aussi que les figures féminines de sable, qu’elles soient couvertes d’un habillement de  tissu blanc ou non , n’ont à coup sûr rien de monstrueux. Et si  le sable, grains et mottes, donne cette allure de grand singe aux figures masculines,  je suis entièrement convaincu que cette figure-là , dès son tracé, dès son origine  comme sculpture de sable; est ou s’est apprivoisée . En la plupart de ses gestes la figure masculine de sable se montre prête à une certaine bonté ,… à une certaine indulgence  …., comme je voudrais moi-même être dans cette disposition ; …même si son intervention peut se vouloir tout autant sexuelle et sauvage,  surtout si  « le grand singe » est revêtu à mi-corps d’un pantalon . … Alors là la mer est loin ; et avec elle le tendre sable  mouillé et ensoleillé, qu’elle a laissé….

La figure mâle de sable  laissée 6 heures lavée par la mer n’a jamais été un monstre à faire peur …, Assez près plutôt d’être un agréable nounours d’enfance, elle est très capable , cette figure, de vouloir exprimer la vie en couple des humains … Il fallait bien que ces figures de sable se trouvent apprivoisées  pour vouloir être un couple de deux mariés, lui en costume de douanier, elle en blouse  et cotte blanches .C’est peut-être par elle, cette blouse, qu’ils se trouvent maintenant apprivoisés, finalement l’un par l’autre …. (Parallèlement nous vivons la loi sur le mariage pour tous !!!) .

Depuis que les années de la mer.. se sont pour nous retirées au loin, depuis que nous n’allons plus chaque année passer quinze jours fin juin à Villers sur mer, j’ai fait faire mille cabrioles à cette figure anthropoïde  de sable . Exemple : cette figure au masculin, Lui, au saut du lit, levé, entraînant avec lui, drap et couvre-lit , une partie de son couchage, …  un peu un suaire, elle me sert  à  figurer … la très sableuse mort qui menace… Elle , la figure au féminin, c’est différent, pas de sable sur la blouse blanche qu’ elle aime avoir enfilée pour donner ses soins  … Elle , la tête coupante, face plate qui nous regarde, réduite de profil à ne se montrer que par la tranche, de face son visage est pur oval, plat sans la moindre ride ni risée laissée par la mer,… au-dessus du front  nu quelques reliefs de sable,  vrais agréments comme les cheveux des femmes….

Les Figures de sable apparaissent dans mon travail en 2009/2010, le monde était déjà en  grand trouble ; ces figures de sable ne sont ni des monstres  ni des menaces….Elles sont extrêmement vulnérables, bien plus menacées que menaçantes …. Si la mer revient, à la limite ce sera bien plus pour Lui ; Elle, elle aide l’entre-deux, … sans cependant avoir  aucun enfant, même pas « enfant des bords de mer » …

 

17/03/2016 Complément du commentaire sur «  Figures d’intervention … » (Note « Figures d’Intervention » pour BO)

 - Ces figures, elles font brutalement intrusion , vous dites  « comme si elles ne devaient pas être là »……elles signalent le «  non maîtrisé » et tout autant le manque de cohérence et les déséquilibres auxquels nous avons affaire dans le monde d’aujourd’hui  ….

- Vous aurez peut-être beaucoup de mal à trouver «  ma matière historique sensible »  dans ces figures…est-ce en raison  d’une valeur tout à fait généralisatrice de ces intrusions?  Elle y est pourtant …

- Par ces «  Figures de … » rien n’est pacifié ;. ; sauf le cas des figures d’intercession, qui valent espoir de dégagement …ou s’il s’agit des « figures de sable » féminines ou masculines qui sont comme prêtes «  à  céder »  .. ;

Mais  de même que les figures d’interventions de briques et de ciment introduisent une menace d’abus du Féminin, les figures de sable introduisent une menace d’abus du Masculin. … souvent c’est la mort, qu’elles  font entrer en scène… parfois c’est l’enfant……

Mais , dites-vous, - de ces figures qui vous gênent et vous dérangent - «  …avec cela  je ne suis pas  du tout sûre de voir   où vous voulez en venir » -  ?

« - Dites m’en plus, si c’est possible », demandez-vous …. 

«  pour en savoir plus »,   comme dit Internet – ou bien laissez  tomber ;.. 

Tout ce que j’écris là, ce genre d’ouverture, c’est le travail d’échange  avec vous pour la thèse qui me le permet, j’en suis convaincu. Cela m’est très utile.

13/11/2012  Avec la vitalité, qui peut perdurer avec l’âge, il y a inévitablement, comme dans la fiction, dépassement des bordures où apparaissent nécessairement des figures de substitution – ou d’interposition . Peut-être le %  de substitution est-il néanmoins plus faible que plus jeune.  Mais d’une façon générale il y a toujours un % de débordement,  il est inhérent au rythme de la vie de chacun, le plus souvent légèrement en décalage avec les. « plus près ou plus loin de la naissance, de la  puberté, de la mort …». A deux les très bons calages sont forcément à peine imaginables ;  les vrais jumeaux ne se marient pas ensemble.  Les décalages des débordements,  cela fait partie des destins  réciproques, ils sont   toujours aventureux ;  c’est ça la palpitation plurielle des vies les unes avec les autres. Est-ce affaire d’électricité ? Utile d’observer ces différents rythmes de débordement  et de substitution.

24/08/2017 – Pas impossible que ces figures d’intervention  ou d’intercession  soient aussi dans mon travail l’irruption des désordres et incertitudes fondamentales de l’époque, … parentes à la limite des burqas, celles-ci vues comme vêtures des chocs bouleversants qui s’enchaînent au Proche et Moyen Orient avec menaces pour les civilisations, ces burqas, il semble qu’elles apparaissent nécessairement.

28/08/2017 – Ces Figures d’intervention  ont toutes un aspect demi artificiel, demi humain, demi athlétique, demi menaçant, demi protecteur …., elles s’imposent sans difficulté…

27/05/2017- A nouveau à propos des « figures d’intervention ou d’intercession » (ou de médiation ?) dans mon travail  - Au-delà de tous les épisodes des représentations religieuses ( ;..les Saintes, les Saints, les Anges, les thaumaturges…) a-t-on beaucoup d’exemples de telles irruptions de telles figures  d’intervention disparates ? Chez Goya,  peut-être, plus que chez les surréalistes, parfois  chez Picasso (Le Minotaure, peut-être) ?                                                                                                                     Tous nos mécomptes, tous nos manques… cessent d’être attribuables  au diable (ou même à l’inconscient) , ces figures disparates font irruption pour en porter la charge et nous supplémenter,… comme prêtes à nous suppléer.

22/09/2017 - Mes Figures d’intervention sont là et font pièce aux innombrables sollicitations des medias, comme d’Internet ou du sexe électronique ,.. qu’elles représentent implicitement dans un affrontement  limite-compatible.

2509/2017 – Les Figures d’intervention, si elles sont  celles des manques dans nos vies, incontestablement  elles sont  aussi à leur manière déjà comme « les composants  disparates » des nouvelles cohérences  de civilisation désirées qui manquent et mettront du temps à s’établir

02/10/2017 – Figures d’intervention principales dans mon travail  presque dans l’ordre de leurs  apparitions :  :A - d’avant 2003/04 : - les simulacres de mode …ou d’autres,…-2 visages de femme et d’homme de tissu,  costume noir devant tenture à motifs…- le mannequin de briques et ciment vêtu ou non,…- plus anciennement « les vigies », les « mille-plis »,  les figures « arc en ciel »,…la « forme-épure noire »…     B -  à partir de 2006… 2009…Les Figures de sable … jamais celle-ci ne vont avec des motifs….

Les Figures «  Nos Maîtres Anciens » et «  Sylvie de Ricoré »  ne sont pas exactement des Figures d’Intercession.

Janvier 2016 -   Voir à la suite Comment des simulacres qui se font face, qui sont face à face ont une bonne chance  de changer de nature, de cesser de compter comme simulacres et atteignent un autre ordre de réalité ….? 

C’est aussi  voir à la suite et dire en quoi les «figures d’intervention et d’intercession» quand elles sont deux face à face… cessent  d’intervenir pour couvrir un manque et cessent aussi d’avoir à intercéder … ; laissant penser que ce manque  a disparu  …?

C’est enfin voir et dire comment le manque peut disparaître, se trouver comblé, ou comment un conflit et des rapports hostiles peuvent se trouver pacifiés … hors Utopie…?                                                                                                                     On  attend avec beaucoup de curiosité les coordonnées des situations et des  circonstances  qui le permettraient.. Quels parfums, quelles couleurs, quelle humeur … ?

 

02/03/2016 - …Là s’agit-il d’une Figure d’intercession?   (JL)      (v. fin du Cahier VIII)  De la Grèce du Vé siècle, de sa statuaire, il est juste de dire qu’elle savait donner de l’esprit au corps et du corps à l’esprit, c’était le meilleur. D’aujourd’hui  le meilleur ce serait que s’expriment, en plus du reste. par les visages  et les corps l’intelligence du sexe  et le sexe de l’intelligence. Ainsi en est-il de ce visage au pouvoir étrange  celui de cette jeune actrice américaine, Jennifer Lawrence (JL) -  photo jusqu’à mi-corps -, qui a fait la couverture de ELLE en décembre 2015. Sur les 6 photos d’elle dans le magazine,  seule cette photo de la couverture a ce pouvoir; les autres aux pages intérieures ne disent pratiquement rien, elles sont des figures ou présences qui ne restent pas… Elle, l’actrice de la photo, elle peut être prise pour son visage étrange  comme une figure d’intercession  ou aussi bien sans doute comme «un modèle émergent « du Grand Nombre » selon un  algorithme rare.  J’y reviendrai .

Pas croyable,  elle est américaine, cette actrice qui prendrait facilement la valeur d’un mythe !

….Mais quel visage ? - …tout en transformation et cependant étonnamment précis - comme s’il s’était fait juste pour la meilleure mise au point des meilleurs photographes, par les meilleurs appareils de prise de vue….  dans son ensemble et dans tous  ses détails …joues, coiffure , teint,  regard et moue…dure et tendre …prenante donnante  … D’où est-elle, cette jeune Américaine ? D’où est-elle avec ce visage ?…- Kentucky, un Etat du Middle West, Amérique profonde; - ses parents, sa mère tenait un terrain  de sports,- son père avait eu une entreprise de bâtiment … de la classe moyenne … Courant principal donc…

Mais , star, comment est-elle de cette classe moyenne du middle West USA ?…

 Ce visage,  on le sent bien  capable d’avoir effet au-delà des diktats de la mode et sans modèle, étant son propre modèle … On pourrait prendre l’effet instantané de ce visage pour à peine menaçant, plutôt bénéfique ; … presque l’expression d’une figure mythique (Athéna, Artémis jeune ? …ou même la Vierge bientôt mère …?) … ; - pas loin, à faible distance, la poésie fonctionne sans doute sur des bases analogues … ; et, comme cette figure d’intercession, pareillement la langue avec laquelle on reste bien sûr dans le Courant principal … - Pas croyable,  elle est  américaine ! 

.Ce Visage pourrait être pris comme un résultat  général, comme « Modèle émergent  du Grand nombre », par le traitement  informatique des Big data par un algorithme d’optimisation, ou comme résultat d’un auto-traitement par l’originale elle-même, les deux très proches l’un de l’autre …    Photo unique, de la même, les autres photos ne donnent rien , je l’ai dit … Figure d’intercession pour une présence,  une figure à effets multiples de surprise en constantes et insensibles transformations, - une figure jamais complètement arrêtée… donnant plusieurs impressions à la fois… individuelle jusqu’au plus intime et en même temps de sensibilité  commune …Dociles , multiples ces formes changeantes??

Tout comme les pouvoirs du tissu. Mais pas plus dociles  que ceux-ci.

Impossible de reproduire l’image photographique de ce visage, de cette figure d’intercession  - je n’en ai pas les droits - et en plus ne disparaîtrait-il pas de lui-même aussitôt ?….

Cette figure d’intercession qui survient…. , faiblement intrusive mais tout de même intrusive ,.. beaucoup en elle tient au sentiment qu’elle est plusieurs par ses constantes transformations..- ses joues en particulier , « mises en beauté » naturelle, dont on ne sait dire si elles sont trop pleines d’enfance, ou trop pleines de dispositions (à confirmer) pour la tendresse …, tout cependant est stabilisé dans le regard instantanément multiple, doux ou tendrement méchant  mais pas seulement féminin, tournoyant, vigoureux par tout le corps…. pour des hardiesses et des audaces.. ;  pas du tout méprisant … bon peut-être… mais c’est bien dans son jeu d’actrice !…

On pourrait s’y tromper : finalement n’est-elle pas pour ses fans un modèle général émergent du Grand nombre en même temps étonnamment personnel? Capable même de susciter une certaine ferveur dont il serait bien utile de définir la nature, pas du tout religieuse … même si ce visage n’est pas sans parenté avec celui.de La Pleureuse de la cathédrale St Lazare d’Autun, en France…- c’est encore dans son jeu d’actrice !…

Cette figure d’intercession, elle est comme une indication sur les rapports entre développement  des réseaux et traitement du Big data – qui ne peut avoir jusqu’ici d’aboutissement….….  Parce que cette recherche elle n’aboutit pas, elle ne peut pas aboutir pour l’instant… elle n’aboutira peut-être jamais                                                         

J’ai aussi pu tester cette figure d’intercession JL en face à face  avec elle-même, Face à une maison , à un jardin, un paysage, elle semble se les approprier, vouloir y vivre, les habiter . Face à telle image sous RAT, de visages en particulier,  le mien entre autres, elle n’est pas cette fois gagnante, elle y perd de son pouvoir que semble en revanche gagner comme par compensation  le visage sous RAT qui même écorché s’impose à égalité …Et devant la mer ???… Et devant un homme, le torse  nu    ??? Devant  une image de la dominance masculine liée à la guerre ( ex : celle de l’officier du monument aux morts de Villers s/mer) elle semble  prête à défendre ses pouvoirs ou à les conquérir…- je le redis, cela tient à son jeu et à son talent d’ actrice ! ……

…Tels sont les pouvoirs d’extension virtuelle et de métamorphose de toutes ces figures d’intervention ou d’intercession …en images numériques  …Autre chose que de la fiction narrative … des pouvoirs d’extension et  de prolongement   bien plus près de ceux qui opèrent  dans le tissage…

 

III                 Mœurs

 

 

03/02/2017 -  A partir d’un profond souci moral – Il est là constamment ce souci moral…. déjà avec « la valeur euphorisante » . Je me garde de proposer dans mes œuvres  drame ou tristesse qui viendraient « en rajouter »  aux malheurs du monde.                                                                                                     Même quand Elle, elle est entre offre et âpre prise …et Lui et Eux, victorieux ou défaits, …il est là ce souci moral … à partir d’entre eux deux ; pour l’enfant qui leur ressemble … heureux ou malheureux… le souci moral est là constamment… …. Eux, ceux de l’Europe du Nord, Ils n’ont pas pour prendre du recul, l’épaisseur considérable des rituels, des cérémonies, ni les décors brodés d’or des habits des prélats  …Ils sont bien plus directement sur leur ligne de conduite …Ils lâchent en vol au départ, ce qu’ils n’ont pas  …Nous , de l’Europe du Sud, devons ployer et pâtir  …pour ne pas être Nuls …, mais  Errants sexués en liberté …..                                                                                                                               

Souci Moral ?  … c’est  bien sûr « souci des mœurs » …

Sur le plan strictement intellectuel et sur le plan strictement sexuel pour qu’il y ait équilibre F. H ., féminin-masculin au meilleur niveau,  il faut que les deux plans – intellect et sexe - se superposent  et se mêlent  étroitement  sinon le pouvoir de captation ne sera pas partagé….Donc sans que la femme ne soit super maîtresse en tout de l’homme et sans  que l’homme ne fasse acte de fausse modestie ….En étant réellement jusque dans le plus profond de leur nature, -  Femme ou Homme …

07/04/2017 -Pensez à l’injure à la taille du mépris si une jeune F(M) qui a montré sa sensibilité à votre attirance  est presqu’aussitôt négligée dans tous ses charmes ! … Quelle déperdition (elle toujours « exposée »)! dont aucune avance du Masculin négligée n’a d’égal.

27/02/2017                                                                                                                          Le dualisme qui sépare le Corps de l’Esprit  est aussi celui qui réduit le rôle du Féminin et le maintient toujours sous dominance du Masculin … .                         Dans tout ce qu’il y a à dire de « l’Etroit et problématique « Espace entre-deux corps et esprit »  il n’y a rien  à porter au crédit de Freud - Pas de place pour  l’inconscient et pas  non plus pour l’Œdipe.  Même si le désir Féminin et le désir Masculin y tiennent les premiers rôles … Immense insuffisance de reconnaissance des civilisations sur la très longue durée du désir et du pouvoir d’attirance du Féminin ,  si longtemps contrés, et par conséquent refoulés  par les dualismes philosophiques et religieux (dans la ligne de St Augustin pour les chrétiens)(1)..

(1) La multiplication du nu féminin depuis trois siècles – et moins du Nu masculin – ne change rien à l’affaire.

Comment l’acte sexuel au Féminin se conjugue-t-il avec le sourire  féminin…qui pourra aussi s’adresser à l’enfant comme il l’a été à l’amant… et qui est aussi  le sourire dans la vie quotidienne ?  Qu’est-ce qui se passe d’équivalent au Masculin ?  La rudesse de l’acte sexuel sait-elle céder la place ? Comment vient la douceur , … comme elle sait venir à l’Homme pour l’enfant ? Et la Familiarité  qui vient avec l’intimité sexuelle … et l’enfant,… comment se survit-elle ?

Quel peut être le produit de ces débordements réunis ?

A la place de toute l’énergie consommée,  pour deux (c’est) détente et apaisement…

La « joute de Femmes » vaut la « Geste des Hommes » Quand leur sexe est engagé, à l‘égal de leur esprit, ..plus même, au-delà….c’est  une joute avec leur vie,…plus encore que la Geste des Hommes. Le Masculin cède alors  au Féminin, … et la Geste à la Joute ….…

Les « prolongements » par  enfants et enfants d’enfants s’établissent dans  une extension d’échelle, peut-être même dans une conversion d’échelles…( …comme ce qui se passe dans un moulin qui fonctionne , du mouvement de ses ailes dans le vent au grain moulu?)

23//2017 – Voir à quel point la force, la santé de vie des Femmes peut modifier à présent le rapport F/H, faire reculer la place des mots, et aussi ouvrir accès à des familiarisations inattendues avec le monde du numérique, en deçà et au-delà  de la Personne…..

20/02/2017 A nouveau sur le Sexe électronique - Voir qu’aujourd’hui l’interconnexion généralisée  fait que toute question concerne tous et chacun, avec les moyens numériques  il n’y a nulle part place pour la « personne » et ça a de quoi créer la panique justement pour la personne ….                                                                                                                     

Or le sexe  électronique est aussi bien proche qu’innombrable ; il est, il opère par relation directe et concrète, le plus souvent servi à domicile  via Internet, depuis l’assez lointain jusqu’au très lointain. Aucun travail de l’Ego ( d’Artistes, d’Intellos …) n’est de taille à conduire le jeu… Aucune pensée ou travail mental n’a la maîtrise  de ce jeu… Même pas à la tête du GAFA(1)… L’irruption du Grand Nombre est maintenant « incontenable »….  (1) Google, Apple, Facebook, Amazon                                                                                                 D’où par ailleurs le recul actuel sur le chemin de l’égalité  des sexes F et M, car le pouvoir du sexe qui gagne actuellement sur le « mental » rapporte plus côté Féminin  qui est alors le premier  pouvoir de captation sur Internet dès lors que le mental recule . Le sexe électronique va dans le même sens …, dans le sens de la  promotion de l’immédiateté dans la réalisation de nos désirs, que le numérique amplifie..

18/05/2016 -Une proposition restée très largement éparse – C’est bien au niveau « sexy » que les algorithmes d’optimisation dans les programmes de traitement des Big data rencontrent le plus leurs limites et s‘y trouveraient « contrôlés » ou « non contrôlés » … L’algorithme ne peut et ne sait pas éliminer le sexe dans son parcours d’optimisation. ….                                                                                                               Et « le mental » alors … il lui arrive quoi ?  On sait, s’il s’agit d’un tissu pour la mode, qu’il est derrière l’organisation,  la structure de ce tissu , et derrière l’ordonnancement de son décor  … Il peut avoir à céder beaucoup de terrain , voire tout le terrain,  dans les «  imprimés »  à partir du moment où tout est  déterminé par les technologies numériques . … Ne pas se « prendre la tête » pour cela …

Le Langage du Tissu tient autant par le « sexy » que par le « mental ». Un algorithme d’optimisation dans la recherche de modèles pour la mode  ne saurait éliminer les valeurs «  sexy » du tissu et de l’habillement. L’appréciation  des motifs  suppose qu’on ait toujours présents à l’esprit les pouvoirs ambivalents du tissu que n’atteignent pas les parcours multidirectionnels  mais non ambivalents de la technologie numérique.

 

Se rappeler que le « sexy   vient là comme un  « contrôle » de l’algorithme; l’algorithme est silencieux devant cette loi , les parcours de l’algorithme se poursuivent silencieusement. C’est dans cet entre-deux que ça se passe. Le mental bien  plus unilatéral n’en définit pas pour autant les bornes.

10/03/2017  - Basculer     Il faut tenir compte des déséquilibres  qu’entraîne la fin de civilisation que nous vivons.

- Oser dire qu’il n’y a pas de plénitude sans le sexe. (Là le mouvement de bascule peut sembler aller  trop loin)).

- Oser dire  que la plénitude par le sexe c’est d’abord le frottement du sexe M contre le sexe F et réciproquement, l’occasion de mille caresses…

- Oser dire que la part du F dans toute la vie de tous et de chacun est entière dans cette plénitude, autant sinon plus que la part du M .

- Oser dire que cette part entière du F dans la plénitude du sexe, que tous peuvent admettre comme le plein par-dessus tout face au vide de tout le reste, il faut qu’elle soit mise d’abord au compte du Féminin, mais autant ,  et c’est aussi remarquable, au compte de l’égalité F/H ….

- Oser dire que cette plénitude du sexe , admise et reconnue par l’esprit qui la veut autant pour lui-même, n’a pas d’égal ; aucune religion, aucune philosophie n’en fait aussi directement l’offre  ….(Même depuis la Renaissance).

- Oser dire simplement que les Femmes ne peuvent se passer d’Hommes et que les  Hommes ne peuvent se passer de Femmes ….dès leur adolescence et leur vie durant …pour le sexe comme pour la tendresse, les deux étant naturellement faits pour aller ensemble. L’Amour est un appétit  qui doit être satisfait,  on ne peut se passer de boire et de manger, c’est pareil pour le sexe et la tendresse …Et cet appétit F/H et H/F pèse plus lourd dans l’existence de l’espèce, du genre humain que toutes les religions, et toutes les philosophies réunies

Oser dire : «  ça peut être vu comme ça.. .c’est aussi simple que ça » …Au moins pour la bascule  qui depuis des millénaires pèse régulièrement de l’autre côté, toujours du côté  de la suprématie de l’esprit             et du masculin.

Le mouvement de bascule  doit être insistant  sinon  pas d’équilibre possible tant soit peu stable entre  les deux – corps esprit – pas d’égalité véritable entre Femmes et Hommes …

On se demande  comment autrement moraliser « l’humain »  dans ce temps  où une boucle  fondamentale de la réalité anthropologique est bouclée :…

 Toute matière, comme tous les composants organiques de toute vie, séminale aussi bien que cérébrale, dépendent de ce qui se passe au niveau de la course des électrons …La plénitude par l’esprit est aussi intermittente que celle du sexe … : « entre deux  pulsions …entre deux réflexions » …. 

21/09/2017 – L’évolution des mœurs va à la vitesse du «sexe électronique »,  l’accés à tant d’exemples de présences sexuelles vaut une éducation corps/esprits, s’il se peut que l’on respecte les personnes en chacune, …on pourrait en arriver à des concepts en ce domaine à partir  de ces exemples  si divers de figures féminines ou masculines,  aussi nombreuses qu’on le veut, vraies toutes, mais à l’avance à 80% décontextualisées !…

 

 

 

Quoi sur le recul des progrès vers l’égalité Femmes/Hommes…qui me semble un fait depuis quelque temps ?  Ça se lit dans la mode et pas seulement dans les assauts terroristes  et les provocations type « burkini » de l’islam intégriste .                 

Dans la mode, et dans la rue  ça se lit à l’opposé dans l’hyper sexualisation de la femme qui y perd par là-même une partie  du terrain conquis sur le plan professionnel… Cela ne fait que grandir l’ombre sexuelle du mâle qui ne peut manquer de récupérer une part de sa dominance menacée…A voir.

       

 

06/01/2017 - Autour de la « civilisation de la tendresse » …de près ou …de moins près (et autour du fonctionnement « corps/esprit »)

Dans ce tourbillon  beaucoup de réalités perçues semblent beaucoup moins loin, se rapprocher les unes des autres… Les bijections rassemblent …(v.plus loin)…Dans ce tourbillon où en sont les  trois options de base de nos  civilisations ? conservent- elles toute leur importance. ?

 

Les groupements de neurones qui se forment dans le cerveau…, les uns et les autres sont « documentés » par le corps…ne durent et n’aboutissent à des décisions/actes que s’ils sont « renseignés » par le corps et tout l’organisme, c’est là qu’on a le + ou le – de la conscience …                                                                 Même l’activité d’abstraction est « documentée » par le corps ; ..Revoir la question « des boucles réentrantes » ( v . Edelman) à cet éclairage là…( v. plus loin chap. VIII-9)

Tous les jeux des algorithmes dans le traitement des Big data,  sont  « corps/espri »t. Qu’ils ne se prennent pas pour Dieu, même s’ils  sont  à toutes les échelles ! … Dieu c’est  à toutes les échelles  … autant dire «  hors d’échelle »,.. il  n’est précisément à aucune échelle,

Tous les enjeux de la vie se vivent « corps/esprit » …

Compter que tout ce qui  est vie morale (aussi bien que physique) s’éprouve par l’esprit/corps … seule la pure réflexion fait croire  qu’elle n’a pas besoin du corps pour se vivre, mais elle est intermittente com que si me les pulsions du corps  …autrement presque tout  ne se vit que dans le fonctionnement associé corps et esprit … même la mémoire, …sûrement tous les sentiments, … toutes les chaleurs et l’envie d’enfant.

 Le fonctionnement intégré « corps/esprit »  est identifiable  à la vie elle-même …Il n’y a pas de vie  qui ne soit chair et esprit, y compris toute la pensée. C’est donc de ce côté-là corps/esprit  qu’on doit chercher « le support biologique  de la conscience » .

Les synapses neurales du cerveau et de notre système nerveux peuvent s’être formées  comme résultat de nombreuses bijections  croisées, peu à peu unies organiquement en modèles émergents. Pas si loin du traitement des Big data.    

 L’intégration  corps/esprit, sait se comprendre  dans l’âge changeant … corps et esprit plus jeunes, moins jeunes, moins beaux – plus raisonnables, plus clairvoyants, moins forts, parfois plus souvent malades… Avancées compensatoires – Reculs compromettants. Jeu de poussées contraires incessantes, c’est ça qui fait la vie, l’équilibres dans le  temps des suspens. Les Chinois sont plus forts  là-dessus que nous, : beaucoup moins gênés que nous par «  début et fin ».

 

22/07/2017 – Le Nombre et les technologies numériques ne sauront jamais empêcher les caresses d’aller aussi bien vers le sentiment que vers le frottement.

14/10/2017 – L’Interconnexion généralisée et le sexe électronique marchent assurément ensemble. En même temps que s’efface la relation amoureuse très personnelle, et même la Personne.

22/10/2017 -  Scandale du harcèlement sexuel ? Savoir si le scandale Weinstein et de très nombreux autres qui font l’actualité ces temps-ci indiquent qu’il y a désormais multiplication des cas ? Compter avec leur médiatisation généralisée. Et maintenant en face il y a l’avancée et la défense féministe pour l’égalité Femme/Homme. Mais il faut compter encore bien plus avec le fait qu’il n’y a plus  d’autre pouvoir de captation et de canalisation du désir, capable, en dehors du sexe, de donner accès à un sentiment de plénitude et de cohérence dans la civilisation . Nous sommes de ce point de vue en rupture de ban. Avant, de tels pouvoirs agissaient, du côté des croyances, des convictions et de la morale, ils assuraient au moins dans l’apparence beaucoup plus de retenue. Seules les ruées barbares  ont dû produire des débordements  comparables ( ?) … 

 

30/10/2017 –Si les progrès vers l’égalité Femme/ Homme ont à passer par la promotion vraiment trop marquée de la force vitale du sexe, il n’y aura pas cher à donner de la promotion de cette égalité et de la promotion des F par rapport aux H.

 

02/11/2017 – Dans le courant des mœurs quelques vérités simples bonnes à entendre et à crer sur tous les toits .- - 1- D’une jeune femme, « qu’elle est tombée enceinte », dit-on, Que cette expression est malheureuse et pénible à entendre !. Depuis 1960/1974, avec la contraception  et la liberté des mœurs  qui  certes  comportent des risques, cette expression  n’est plus du tout de mise!! -2- Bien prendre en compte , sans s’affoler ni faire les dégoutés, le fait que les enfants naissent à 20 cm de »fèces » et bien savoir ce que ça implique pour une juste appréciation de l’unité corps/esprit . – 3 – Le  défi du refus de l’animalité n’a de sens que si l’on est  près d’atteindre l’humanisation du sexe  et la civilisation de la tendresse … …  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IV                                  La Mode   ( I, II ,III ….)

                                            

                                                   I  - 

 

…2015 - 2017 -  Bousculade  et promesses dans l’Actualité  du Langage du Tissu

2015 Pas étonnant que l’essor des technologies  numériques  se traduise par de pareilles bouleversements dans  le Langage du tissu . on a vu plus haut ( v.Cahier VIII) combien sont étroits les liens de parenté entre le monde du tissu et celui du numérique , que ce soit avec les réseaux sociaux ou avec le traitement des Big data ;  en commun entre eux  avec le tissu le nombre, les changements d’échelles ….Ces proches cousins auraient-ils le pouvoir de surclasser  le tissu…   au point de le réduire à bien peu ? …

Etonnant alors que je sois moi-même surpris des bouleversements actuels …Comme si la très longue durée du langage  du tissu comme art et agent de civilisation le garantissait contre l’érosion.

Je relève d’abord ici dans tout ce qu’on voit actuellement de tissu les plus évidentes  mises en cause de ses caractères apparemment les mieux établis  au niveau de son décor  ou même de sa structure .

2016 Place royale pour les imprimés ; - les tissus à motifs tissés sont relativement rares, en net recul . sans doute ces derniers coutent-ils  trop chers et sont-ils  trop lents à produire pour la mode « Low cost  - grand public », de loin quantitativement la première concernée. ( je reviendrai plus loin sur les voies particulières de « la mode distinguée »).

Ces motifs imprimés semblent  ne plus être assujettis à aucune contraintes . Premièrement  ils se libèrent de toute obligation de répétitivité ., laquelle générait les principes d’ordonnancements  des motifs, leurs rythmes (..orthogonaux, en quinconce,… symétrie, oppositions, inversions …) . A partir  du moment où  règne l’impression par jets d’encre ou laser  commandée par l’ordinateur , on cesse d’utiliser , les blocs, les cadres plats ou rotatifs, les cylindres… L’impression se fait  sans gravure préalable.. au kilomètre,  à une vitesse de production assez vertigineuse ( 40 mètres  à la ….) . Outils bousculés. Nombre illimité des couleurs ; plus de contraintes dimensionnelles  por les motifs qui peuvent intervenir à différentes échelles  simultanément…    On suffoquerait presque … Tout demandait jusque là de l’ordre (et encore plus  dans le cas des décors tissés). Dans les tissus imprimés d’aujourd’hui, il peut y avoir presque le chaos, la saturation, sans intervalles entre les motifs, la surmultiplication …

Tout est à juger selon ce que ça donne dans l’entre-deux.

14/07/2016   Normal qu’on ait eu à dire : - : …La bousculade des  « nouveaux imprimés » - grosses fleurs, fleurs-motifs surmultipliés, couleurs en fanfare – qui s’épandent à plaisir sur les robes des vêtements féminins ;;;;, sans qu’il en soit pareil pour l’habillement masculin….ça veut dire : ébranlement dans le rapport féminin / masculin, à l’inverse de l’épisode  précédent de ces soixante dernières années de progrès vers l’égalité des deux sexes, avec au contraire un net retour au déséquilibre antérieur, témoin l’hyper sexualisation des femmes – robes ne dépassant pas le haut des cuisses, shorts encore plus courts - ,….tandis que n’apparaissent plus dans le vestiaire masculin !es amenuisements  féminisants qui prévalaient dans la « mode homme » de ces dernières décennies.. Pas impossible qu’on ait à dire à propos des motifs des tissus imprimés de robe que tant qu’ils étaient  tenus  par des contraintes techniques,  qui aujourd’hui s’effacent  , ne jouent plus ,  parmi bien d’autres gardes, l’ordre du décor dans leurs rythmes valait une certaine retenue comme il se retenait lui–même  ….

Alors où allons-nous maintenant que s’épandent à foison dans le désordre, la compression , la surmultiplication, ces mélanges de motifs fleurs aux couleurs éclatantes qui servent directement l’appel du sexe ;;; en plus par leurs positionnement…. sur la robe et sur; le corps -…. comme il a « été dit plus haut ? ….Alors que les rythmes bien cadencés des ordonnancements habituels se tenaient, se retenaient comme ils retenaient le monde sexuel…Correctif -:Sagement, pour éviter une telle débauche de motifs… depuis peu sur les robes les motifs imprimés par trop exubérants laissent dès maintenant la place à la dentelle noire – garniture ou robe entière ….…et à bien d’autres régulations-sobriété …

 

07/06/2017 Le point un an après (v. « la bousculade dans le Langage du Tissu» -          v ; Cahier VIII - mai 2016 rappelée ci-dessus)

2016 Voilà la fin de mon article de l’an dernier sur la « bousculade » survenue  dans le Langage du tissu avec la foison  des motifs imprimés liée  à l’irruption des technologies du numérique :

Entre une mode Low cost et les survivances de la mode de distinction, il y a bousculade : entre celle qui déborde vers le grand nombre et lui ouvre des droits, grâce aux facilités du numérique et celle qui refuse  de dépendre  de ces facilités du numérique  .  

Il n’est pas dit qu’on puisse aisément s’y reconnaître ; le disparate et l’incertain donnent le ton  sans qu’on ait à s’en défendre ; ces ensembles composites qui font souvent très bien parler le tissu, peuvent être magnifiques…

Tout est à juger selon ce que ça donne dans l’entre-deux du tissu,  en tous points de cette zone stratégique où le Tissu opère : entre chair et âme,, au contact de notre peau et de notre souffle, en rapport avec chacun de nos gestes, entre être et paraître …–                   

Et il n’y a aucune raison  pour que ce jeu cesse …  

2016 La confrontation entre la mode des marques de luxe et la mode Low Cost ne se joue plus dans les mêmes termes. A la place des anciens critères de distinction, une nouvelle distinction, d’un ordre bien différent opère, au moins dans l’habillement féminin :: il doit d’abord être très sexy…On n’a rien contre …mais voir le sens  général du mouvement .

2017 Ce n’est pas du tout le fait d’un caprice de la mode. On ne peut qu’être stupéfait du refus quasi général en 2017 des motifs imprimés surmultipliés  dans la mode féminine un an  à peine après la bousculade » survenue  dans le Langage du tissu liée  à l’irruption des technologies du numérique(2015-2016) :

2017 Je constate qu’un an après le règne presqu’absolu des imprimés à motifs surmultipliés tend à se ranger et les tissus unis ont repris une place considérable ; quand il y a des motifs ils sont en général plus sobres ou viennent sur le tissu selon des ordonnancements beaucoup plus  règlés et régulés ou même parfois tout à fait classiques.

 

                                                  I I

07/06/2017 - Habiller de préférence des femmes plates - Il y a justement cette option de la mode tellement affirmée : habiller de préférence des femmes plates,  des mannequins sans poitrine, ce qui ramène au centre de l’attention la fameuse question : part de la mode et part de l’évolution de l’espèce humaine dans ce  qui a un tel pouvoir de mutation ? Quelle femme ayant une silhouette à ce point longiligne sera en mesure d’allaiter son nouveau-né ? L’espèce humaine  va-t- elle cesser d’être mammifère ? Les images de mode habillant des bustes féminins à poitrine vraiment développées sont devenues extrêmement rares . Laetititia Casta, qu’Yves Saint Laurent honoraient, a été peut-être  le dernier mannequin avec vraiment des seins ; si elle parait encore dans des pages publicitaires (( ex  coll .Nina Ricci) elle semble devoir presque les cacher….

On reparlera ailleurs des incidences de cette véritable mutation  du paraître féminin dans les nouvelles orientations du désir suscité, Mais on ne peut manquer de noter les très étonnantes incidences de cette mutation, - qu’elle soit option de mode qu’on pourrait croire éphémère, ou un fait d’évolution anthropologique du genre féminin-, sur l’élégance d’une jeune femme .

 

 Voici plusieurs images de la jeune mannequin Jenaye Noah….

 

 

        

Par ce genre de tissu blanc léger mouvementé dont elle est vêtue - en cache-plat—de pudeur vers le haut…

ceinturé vers le bas par une étoffe dense et couvrante – il arrive que ce très charmant mannequin nous adresse un appel direct du sexe……

 

Cependant avec tous ces tissus blancs , sans aucun motifs imprimés,  on est encore dans le distingué et la retenue….. comme une pudeur …

Déclassement D’où vient  le sentiment parfaitement injuste d’un déclassement quand le volume pigeonnant de légère toile blanche , suivi comme une mode,  vient sur la poitrine  de la chanteuse,  Séléna Gomez ,  non plus comme une pudeur - cache - plat -mais au contraire pour ce qu’elle n’hésite pas à montrer par le côté et qui  à coup sûr n’est ni plat ni  rien ?

 *

27/06/2017 Dans la suite mais à l’opposé  . Ceinturée dans une veste (1)de la même étoffe dense et dans la même couleur que Jenay Noah,  mais sans la légère toile blanche, Monica Bellucci, est  ici toute entière ouverte au désir …Elle, pourvue d’une poitrine généreuse, Monica Bellucci rappelle « que partout le corps de la femme « et sa logique sont niés … jai adoré allaiter ( ma fille) … c’est une des plus belles expérience de ma vie …si j’avais eu un emploi de bureau …ou de caissière … Je n’aurais pas pu continuer …. ».

(1)     -  ELLE - N° du°i5 /02 /20105 e et 23/06/2017 – ‘Veste Ralph Lauren Collection

 

14/07/2017 - Le Journal ELLE est un magasine féminin très  bienfait,, il  a la santé de rétablir l’équilibre . Voir cette couverture qui suit presqu’immédiatement celle de Monica Bellucci : elle va dans le même sens «  Toute la splendeur du corps » féminin

,… Tout le numéro vante le charme du mannequin « grande taille »  Ashley Graham aux formes amples , parfaitement  capables d’allaiter un enfant . C’est l’été, les images n’ont pas à faire aux tenues en longues robes pour femmes plates, exclusivement voulues pour modèles par les couturiers. Jupe courte ou maillot ou… rien . Pas de problèmes …et avec elle  la fin des Mammifères, la menace  s’éloigne, - ça  n’est pas pour demain !

28/08/2017- Additif  sur les Femmes plates - Je dois finalement prendre le plus sérieusement  en compte  - 1) ce correctif : selon l’avis d’un médecin compétent: les femmes plates ne sont pas du tout obligatoirement incapables d’allaiter, souvent leurs seins grossissent quand elles ont un nouveau-né ; en revanche il arrive que des femmes à forte poitrine ne réussissent pas à avoir de lait ;…  - 2) le fait que les  couturiers semblent plus que jamais privilégier les femmes plates comme mannequins    (v. un nouvel épisode de la mode à la fin de ce Cahier)               

 

                                                    IIIIV

13/06/2017 - Ce qui change dans le rôle de la mode                                                  - - A partir du moment  où la mode cesse d’être d’abord un marqueur social qui »distingue les classes supérieures ;  à partir du moment où «la marque distinguée »  est concurrencée par « la marque sexy » ..certainement la mode est bien plus impliquée dans le fond des comportements et dans les mœurs Se rappeler que ce n’est pas la mode qui modifie les changements dans les mœurs, mais les changements dans les mœurs qui déterminent les changements les plus profonds dans la mode . ….

Analyser le rapport désormais constant entre la place prise au grand jour par le sexe et les choix les plus extrêmes de la mode …

On doit ajouter un  rappel historique : on s’est mis «  « à parler chiffon » et à .supposer que le Langage du Tissu s’identifiait  « à la frivolité » - sans doute depuis l’époque de la Pompadour quand le tissu et la mode a semblé être , comme encore  il y a peu, une affaire spécifiquement féminine… Avant jamais le tissu et son langage n’avaient été  identifiés à la frivolité  …Où en sommes-nous donc à présent?            L’époque de de la mode et du tissu « frivolité »  est supplantée maintenant  par le rôle nouveau qui leur est dévolu dans la marche de la civilisation. L’épisode de «  la frivolité »  n’indiquait pas explicitement la place du sexe  qui s’est affirmée paradoxalement en même temps que s’engageait  la confrontation pour l’égalité entre Femmes et Hommes…Paradoxalement car on peut être à deux doigts par cette emprise d’une   nouvelle forme de déséquilibre entre les deux sexes ;… ..

Je note aussi que les traits les plus marquants des choix de la mode féminine les plus étroitement impliqués dans les mœurs,  on ne peut  plus les séparer  des questions  anthropologiques qu’on se pose  au niveau de l’évolution de la morphologie féminine. Avec cette aplatissement de la poitrine  déjà évoqué, tandis que les jambes et les corps des jeunes femmes  s’allongent ( ceux des hommes aussi).…

Les femmes plates seraient le modèle voulu par les couturiers .Pour être sûrs de leur fait ils choisissent  d’habiller la plupart du temps des mannequins presqu’encore adolescentes.

Cn veut  ou on doit habiller des femmes plates – choix des couturiers  ou d’un point de vue « évolutionniste - , est-ce l’annonce de la fin des Mammifères humaines?                                                                                                                           Coïncidence peut-être … mais le fait est là …

 – On dénude les jambes jusqu’au niveau du sexe , on montre une épaule, les shorts deviennent hyper short,, les fesses  et le sexe doivent être  montrés avec le moins de retenue possible …… …Ces attraits  plus ouvertement mis en valeur doivent venir compenser le rien des seins qui malmène les  les hauts, les tops et les hauts des maillots de bain  ….……On a vu comment s’opère cette compensation moyennant des ampleurs de légères et fines étoffes blanches au niveau du corsage,  qui valent mieux dans  ce rôle que filets ou dentelle, car rien n’est à apercevoir à travers …., 

D’autres changements décisifs sont à retenir .On peut s’interroger sur le glissement sémantique qui tend à mettre en avant de plus en plus souvent la notion de «  style «  plutôt  que le mot mode pour tout ce qui exprime  les accents remarquables de l’expression vestimentaire de soi., en notant que les deux dénomminations ne sont  pas contradictoires ni exclusives  l’une de l’autre .

Je veux surtout souligner que le Langage du tissu  n’a pas du tout été défait par cette bousculade survenue dans les deux années écoulées ( 2015-2016) principalement dans les imprimés avec les technologies numériques . « La Folie des motifs  surmultipliées, aux couleurs en fanfare également surmultipliées », exonérés de toutes contraintes de dimensions et d’ordonnancement  n’est déjà plus répandue par la mode , en tout cas sûrement pas dans les mêmes proportions . Beaucoup de tendances  du côté des marques de luxe,  disent les pouvoirs d’expressions plus sobres  - tissus unis bien souvent - ….

Il reste  de la tourmente certaines libertés  d’associations insolites, voulues comme telles – ce que j’ai pu appeler la « mode drapeau «  …Là  alors  dans cette autre forme de liberté ,  qui n’ admet  pas non plus de contraintes , surtout pas les contraintes techniques, la mode est  souvent super inventive et produit des           assemblages  au charme imprévu très prenant mais toujours d’ une cohérence pratique problématique …..dans cette pleine liberté les motifs sont là mais avec pour apporter avec eux paradoxalement toute la cohérence d’ordonnancements bien réglés et bien connus  (  motifs bouquets ,.. motifs damiers ou écossais …)

 

 

 

                                                                                                  

 

Mais La vigueur des pouvoirs du Tissu et de son Langage  qui s’affirme déjà dans ces exemples composites comme un régal un peu aventuré, ;…

 

 

Elle est aussi tout simplement celle de l’ampleur et des déploiements du tissu  retrouvés , souvent  de couleurs unies …., ….

 

 

 

 

 

combinant avec bonheur tissu chaîne et trame et motifs de dentelle mécanique dans la même couleur bleue unie ….

 

 

 

 

En somme se trouvent traités dans ce  texte ,  de façon mêlée comme à mon habitude, les remarques suivantes sur les faits «  d’après la bousculade … »

-1  - arrêt de l’invasion des motifs imprimés surmultipliés ;- les imprimés à motifs devienent rares  ou sont régularisés   pp.15,21 

2 -  la valeur « sexy » prend la place de la valeur « distingué » qui cependant tend à se rétablir en 2017  ;La question des mœurs  et la mode vont bien plus ouvertement ensemble ,    

3 - « …des femmes plates : vers la disparition des Mammifères humaines ? La mode habille presque exclusivement « des femmes plates » - v. « les compensations »  pp. 15,, 16, 17, 18, 20.. ;

4 – «  goût du composite et de la mode rideau » - souvenir et suite de « la bousculade pp.14,, 21, 22 ….

5  -  «  goût retrouvé pour « les Ampleurs et déploiements du tissu »    souvent de couleur unie

Les pouvoirs expressifs du Langage du tissu  se retrouvent donc intacts  à peine  un an après «  la bousculade » due à l’intervention des technologies  numériques qui  ont sembllé le  menacer dans son rôle « d’agent et d’art de civilisation » .

Je n’ai, pas parlé ici  du glissement de sens qui s’opère de mode à style .  Je constate seulement que «  style » s’emploie maintenant dans la plupart des commentaires autant que «  mode »  ou même  à la place du mot « mode ». C’est un  glissement  entre «le modèle » et « la personne  qui va ou non  porter un tel modèle »  , plus du côté de la personne qui, pour le « style » qu’elle cherche à se donner, choisit  ce qu’elle veut porter parmi ce qui s’offre justement comme modèle,.  Le Style efface en  partie la note de quasi exclusivité féminine de  la mode depuis longtemps ; taxée par là - même de » frivolité » … C’est une affaire à suivre…beaucoup moins futile qu’il n’y paraît….  La mode est un sismographe…

 

                                                          VI

28/08/2017 –  Comme on doit toujours s’y attendre -  nouvel épisode de la mode avec les collections des couturiers  pour l’hiver 2017 :2018 :                                        1 -A nouveau «  la mode distinguée » qui se voit et se distingue comme hors de portée du grand public (Voir l’incidence des changements en France, .. avec Trump aux USA, en Chine avec la politique de Jin Min…) ;…                                                 2 – Prédilection toujours plus affirmée pour les mannequins-femmes plates , voire anddrogyne (V. illustration le mannequin Vanessa Arente, ELLE, N° de fin août),           - remarquer les  « manches à gigot » des manches qui compensent l’absence de poitrine ;  une mode  nettement moins occupée d’être  avant tout sexy (mode d’hiver) préférant une «  retenue distinguée : Dior propose même une docilité dans l’allure dans la suite de ses  trois «  vierges sages de mai 2016…. ;                                                                                                                      3 - la prédilection pour de très beaux tissus  de laine ou de …( mode d’hiver) … tweed, pieds de poule, écossais… se confirme , les technologies numériques vont avec, elles ne perturbent rien,,.              4                                                                                                     4 -   Sophistication et raffinement – Voir Dior collection hiver 2017/18 : Hyper retenue, … Avec l’Italienne Maria Gracia CHIURI qui est la nouvelle directrice artistique, on veut « un redressement moral » , presqu’une mode «  marche droit » - v. les images. - Finie  la mode « mal élevée »… En Marche … ?

Comment la mode change et continue en un peu plus d’un an

Dior –  2016                                                        Louis Vuitton - 2016

           

A                                                           B

2015/16  En A  Le goût très distingué  des trois Vierges sages de Dior peut – il  se poursuivre aussi sexy ?

2015/16  En B   Louis Vuitton  d’autres choix extrêmes’- une mode hyper sexy presque mal élevée…… sans aucune retenue  … 

 

 

 

 

 

Mais dans les deux cas prix haute  couture, loin au-dessus de la mode low cost …

 

.    

C  - Dior  -  coll.utomne-hiver 2017/18                              D – Saint Laurent

Surprise  Un an seulement après !  -                 collections  automne-hiver  2017/18   

 2017 Dior   - A nouveau « la mode distinguée » qui se voit et se distingue comme hors de portée du grand public ….   Sophistication et raffinement – mode Hyper retenue, …Très peu sexy cette fois ! ( mode d’hiver) …Avec l’Italienne Maria Gracia CHIURI, la nouvelle directrice artistiquede Dior, on veut une mode «  marche droit », « un redressement » - - Finie  la mode « mal élevée »…En Marche ?…    

2017 Saint Laurent… surtout un port altier, avec une grande sophistication haute couture - des Manches « à gigot » pour compenser la platitude toujours voulue de la poitrine  et la taille très élancée des mannequins……, par Anthony Vaccarello : « Mais cette stratégie d’un vestiaire ultra qualitatif (également adoptée par d’autres griffes comme Gucci) a le mérite d’empêcher la copie ou la récupération par Zara et Cie « .

…Décidément la recherche de distinction a la vie dure… elle connaît des détours …

2509/2017 -  La Mode, si elle redevient ce qu’elle a été le plus souvent,  d’abord un marqueur social de la distinction, et du luxe des dominances, son apport  de civilisation dans le changement  radical en  cours sera faible.

01/10/2017 – Le dernier épisode autour de la Fashion Week de cet automne : l’actualité de la mode est à suivre comme l’actualité politique…. Actuellement la mode se veut à nouveau mode de distinction qui doit s’imposer … par ce fait.  En même temps elle ne sait pas où elle va cette saison : entre Folk-western avec partout des franges « cow boy » et tissus de grande qualité et pleins de retenue, prince de galles, tweed ou pied de poule , sous influence britannique … ( pour ou contre le Brexit ?). Il n’y a plus d’accent vraiment à l’aventure, ni même vraiment «bobo »… Un certain «  redressement » En Marche se poursuit. Avec des Matières de luxe, beaucoup de fourrures vraies, le sexy s’affiche moins …mode d’hiver …    

28 /08/2017 – La mode est un sismographe, - la politique est un sismographe comme la mode ; les deux enregistrent toutes les secousses .dans le cours des évènements                                           

 

                                                     V

17/03/2017 - Propos  aventurés  …et Indispensables Hypothèses

 Commentaire hasardeux - Dans le traitement du Grand nombre ( des données ou Big data),- quand il s’agit « d’habillement et de tissu » -   l’algorithme d’optimisation, là  où il  rencontre le plus  ses limites c’est au niveau du « sexy ».  L’algorithme, il ne peut éliminer le sexy !  Là il se trouve contrôlé, le « non contrôle » s’arrête là , à cette limite …,L’algorithme d’optimisation ne saura jamais éliminer les valeurs sexy du tissu et de l’habillement ; la ligne de code qui les lui ferait reconnaître, ces valeurs-là, le programme l’omet toujours ;… même chose sans doute  ,  mais moins marquée, pour «  les valeurs de distinction » … 

Le « mental », lui  qui a été depuis si longtemps derrière les rigueurs des structures tissées et l’ordre du décor des  tissus, ordonnancement des motifs compris, peut avoir à céder beaucoup de terrain, surtout avec l’intervention  des techniques numériques dans le tissage et dans l’impression  des motifs ….

Les innombrables « bijections » entre les internautes,  sous dominance des GAFA, ne  correspondent à aucune structure d’entrelacement rigoureusement ordonnée…, rien à voir avec un tissage  … Mais ces innombrables interconnections de ciblage marketing - malgré une cécité complète de toute conscience  raisonnable dans leur fonctionnement, complètement hors contrôle, hormis l’automatisme de l’algorithme lancé -, elles semblent capables de donner des résultats comme si les services marketing du magazine de mode savait d’un  coup beaucoup mieux choisir ses modèles et beaucoup mieux les vanter … ( Ex Bouba, N° de mars 2017, qui soudain  perd sa lourdeur germanique  et  transgresse sans  la moindre honte mais avec retard la convention morale anti sexy qui y régnait jusque-là …).

Ne pas dire que dans les mouvements et le décor des tissus le « sexy » puisse régner sans partage, allant à tous les désordres ;…..D’ailleurs dans les rythmes du tissu, règne un certain ordre sexy …

 

 

 

De même que  « le mental » à  lui seul ne fait pas le tissu, le tissu n’est pas fait que d’ordre  et de structure …

En même temps qu’est venu le numérique, la technologie a introduit une nouvelle part d’ambivalence …qui a tout à fait à voir avec le tissu : : - et du côté du ciblage et des modèles émergents «Habillement – tissu » …-  et du côté du ciblage des milliards de cellules de nos tissus organiques …
 Le sexy et le mental doivent y gagner de pouvoir mieux se comprendre ( ???) .

       

 

L’ Hypothèse pour moi maintenant  nécessaire est de mettre  en avant – en  travail de création et recherche – qu’il n’y a presque pas de distance ni de séparation  entre le tissu de la mode et le tissu dans mes œuvres …Aucune barrière entre mes œuvres-tissu et les tissus de la mode -, dans les deux cas i s’agit  du tissu …Comme si c’était le même problème (-penser à mes robes ) ; Comme si dans cette hypothèse je devais avoir  de quoi reconnaître comment peut s’établir la convergence entre la masse des souhaits des internautes et le traitement de ces données par tous les ciblages  marketing sous  dominance des  GAFA, - et qu’on puisse apercevoir des ouvertures à partir de là…

Je  l’ai  relevé dans mon Cahier VIII,7 , -  je rappelle la similitude entre la mode qui sait suivre « artisanalement »  ce qui est dans l’air ,  … et l’émergence  systématique de modèles à partir du Grand Nombre par le traitement numérique  du Big data à la plus grande échelle …. Donc à la différence d’échelle près …Entre les deux le tissu peut jouer très bien le rôle de convertisseur d’échelles….Comme si même c’était le fait du travail du tissu dans l’entre-deux .

30/04/2017                                                                                                                                          Bien mesurer l’ampleur des incidences de l’évolution rapide des mœurs à partir de la séquence 1956 - (1968) -1974 ( la pilule, la légalisation de l’IVG, mixité filles/garçons dans les établissements scolaires….).  – Voir le rapport avec la menace de disparition des Mammifères dans notre espèce,… l’espèce humaine…les femmes plates incapables d’allaiter… - Voir dans le même sens l’incidence sur la mode… les mannequins aux seins presque nuls…elles se rattrapent avec des épaules nues …, leurs  jambes fuselées  nues presqu’au niveau du sexe…et leurs chevelures particulièrement soignées…. … Jusqu’au nouvel épisode « collections automne-hiver 2017/18… 

28/08/2017 – Il n’y a pas maintenant un écart plus grand  entre création artistique et mode qu’entre les mots et les motifs…

25/03/2017
Je rappelle qu’il m’a paru tout à fait à propos de rapprocher (v. pp.)des pages Mode du magazine ELLE des pages de mes albums  « ..La belle aventure ..au gué …, la belle aventure …». Il me paraît en effet souhaitable qu’interfèrent  les images de la sexualité intime et celles des figures de modes les plus largement publiques, bien plus souvent images sexy  qu’images de « distinction ».

 

 

 

 

 

V     Le Nombre, le numérique, les problèmes d’échelle …

 

07/08/2017 y- Pas plus de distance – Aujourd’hui, avec le numérique, il y a autant de distance entre ce qui est vivable et les perspectives qu’offre  justement le numérique, qu’au temps  des religions du salut entre la croyance en la vie éternelle et ce qui était vécu.. Sauf que le numérique n(est pas l’objet d’une croyance, mais la question de l’aboutissement ( où ça mène ?) peut paraître aussi décisive et aussi incertaine. 

2/07/2017 Ai-je sérieusement affaire  à Pythagore ( VIe siècle av. JC) ?

Il s’agit centralement de la reconnaissance par Pythagore des « consonances » ou accords de certains rapports  entre les sons – selon leur hauteur – selon les intervalles choisis d’abord entre les huit notes de l’octave de base   … ces accords sont à la base de l’harmonie , véritable embellissement  physico-mathématiques qu’apporte le fait musical….

J’ai sérieusement affaire à Pythagore comme si ces consonances des sons, ces  harmonies musicales étaient en correspondance avec ce qui peut dans le monde textile  créer un embellissement – EMM et RAT – magico mathématiques, ou plus précisément  « optico – mathématique » .

Avec Pythagore tout devient nombre, la musique d’abord ; - mais  c’est aussi le cas du tissu dont la base est numérique et compte. Ce  que j’appelle dans le monde du tissu et de nos représentations imprimées sur voiles et tissu ou projetées sur des écrans textiles, les rapports d’échelle, les conversions d’échelle, les répétitivités et les  rythmes  engendrés sont d’un monde très proche de celui des « consonances de Pythagore… Seulement  là le miracle d’embellissement n’a pas été reconnu pour ce que tissage, nombre , échelles  engendrent mathématiquement  au niveau de nos perceptions optiques et tactiles .

Il s’agit d’une mise en  accord qui est virtuellement là,  que RAT et EMM traduisent partiellement. Le recours  aux mathématiques est Indispensable, , pour en dissiper plus complètement  les mystères, pour  passer de faits implicites à l’explicite…

Il s’agit d’une mise en accord de certains rapports numériques qui s’établissent  au niveau  du grand nombre , de façon certainement moins reconnue que les consonances musicales reconnues par Pythagore ( dès le Vie siècle av. J.C).

Et cela nous tient aussi très près  des ouvertures que permet le traitement des Big data

L’irruption des technologies numériques dans les techniques d’impression des motifs sur le tissu est  venue paradoxalement gêner ces consonances …

Les motifs des tissus peuvent être déjà par eux-mêmes le très grand nombre, ils font penser à l’univers, et leurs cadences, imprimées en clair sur fond sombre sont presque un firmament .. ; Ils explicitent dans une certaine mesure les innombrables croisures de fils du tissu ….

Au vrai dans le monde textile il s’agit plus de rapport d’échelles, de conversion d’échelles, de combinatoire au niveau des « armures » ( ou types de croisures des fils )  que de consonances  mais dans les deux mondes,  celui du tissu comme celui, des sons, ce sont des rapports avec le nombre qui sont à l’œuvre.

Plus d’une fois j’ ai dit que le tissu doit être vu comme «un entre-deux » entre corps et esprit, comme entre féminin et masculin. Mais dès qu’avec le tissu on a affaire aux rapports d’échelles et au grand nombre , il doit aussi être vu comme un entre deux avec l’univers, avec l’échelle cosmique.

Leibniz,- le philosophe et mathématicien du XVIIe siècle – débouchait, avec le Pli dans le drapé de la tunique, sur Dieu (des religions monothéistes).
Pythagore avec le Nombre s’établissait dans la mystique du cosmos. ( comme bien avant lui les Védas à l’origine de l’hindouisme).

L’approche du nombre avec le tissu ne nous mène vers aucune religion, vers aucune mystique. Elle nous mène simplement à un rapport au plus près avec la vie à toutes les échelles…

30 :01/2017 - Maintenant on est tout le temps sollicité par plusieurs échelles… ce qui va avec l’évacuation de Dieu qui les pratiquaient toutes à la fois jusque–là et lui seul…            - Maintenant qu’il est donc plus difficile de se retrouver, de rester à « l’échelle humaine », la distance Humains/animaux a tendance à se réduire….(v. Nouvelles Mentalités)                                           

31/07/2017 Grande parenté des haies proprement taillées avec les (embellissements  optico/mathématiques des EMM (– v. plus haut).. : - des modules très très nombreux, comme innombrables, ,les feuilles toutes de la même espèce et presque de la même taille, là, dans la haie plus fermement remises en ordre que dans le croît naturel des feuillages ( sans empêcher tout de même quelque hasard dans l’arrangement des voisinages),  et cependant, comme dans la guipure de l’EMM, ,  chacun étoffés légèrement différents…Le nombre, la répétition, un ordre certain mais sans sécheresse…bien mieux que les graviers  d’une allée, eux aussi  innombrables …. 

05/08/2017 « A quelle distance de la vie de la nature nous place le numérique ? A des années-lumière de la vie dans ses fonctionnements ?                                                   Pas si loin puisque la vie tient elle-même au jeu d’innombrables particules dont les électrons des noyaux de tout  atome de la matière (inerte… et même organique )…. Compter aussi avec tout ce qui se passe dans les milieux où la vie est possible et qui la supportent : l’air, l’eau, la lumière, la terre …l’espace lui-même….là aussi le nombre et jeu aussi d’innombrables particules….

04/2017 - Un exemple de changement d’échelles – Quand je rapproche ce que nous vivons tous les jours Marie-Claude et moi de la mort de son grand-père Chomat et de ce qu’il était - soldat de à peine 25 ans–,  des circonstances historiques de cette mort - tué en  septembre 1914 à Nouvion-Vingrée  dans le premier mois de la guerre -, il y a sous différents rapports changement d’échelle.

Aujourd’hui dans la sensibilité commune quotidienne il y a constamment le Nombre, de la sensibilité  participative ou communicative et l’interconnectivité, qu’on  y ait part en acteur convaincu ou qu’on la subisse aux frais de la Personne ( réseaux sociaux- pub – mode - + Jeff Koon - + video trash  des «  quartiers »…).

Les changements intervenus dans la mode sont liés sous plusieurs rapports à l’irruption massive du Nombre.

 

Tout ça s’impose et est loin d’être nul.

 

 

26/06/2016

Ça n’empêche qu’on est en train de se  mettre  à   «  l’échelle non seulement planétaire (globalisation) mais cosmique » , que l’humain commence à vivre, à l’échelle cosmique avec les big data, avec le numérique qui marche à la vitesse de l’électricité,  et même à la vitesse de la lumière avec la fibre optique , qui marche …

Ça passe ici, on vient de le voir,  par le jardin, – le jardin/corps -, la vie intégrée consciemment du corps et de l’esprit, tandis que s’agite le rapport féminin / masculin tâtonnant  entre burkini et shorts ultra court -… Mais  peut-on attendre des GAFA, les maîtres de l’informatique, qu’ils aident à mettre en correspondance l’échelle humaine et l’échelle cosmique ? ils en ont, semble-t-il,  les moyens….Ne pas se fier à eux …     

 

08/09/ 2016 – Le Nombre est des deux côtés – aussi bien du côté GAFA et Big data que du côté de l’immense public des internautes en réseaux. Et de même les  problèmes d’échelles multiples et de changement d’échelles sont à l’œuvre des deux côtés. Mais il n’y a pas convergence ni de volonté de convergence entre les deux . ; entre les deux il ya le vide – bien fait pour que DAECH y prolifère et s’y répande ….

On doit rêver ce qui pourrait bien vouloir provoquer et atteindre les formes d’une véritable convergence entre les pouvoirs de stockage et de traitement  des Big data des GAFA , et d’autre part les pouvoirs d’autodétermination des  internautes en réseaux. ….

.Il n’y a, semble-t-il, pas moyen de faire autrement. C’est d’un véritable déclenchement qu’il s’agirait alors !  Ce genre de déclenchement les hommes n’en sont actuellement pas capables, ni d’un côté ni de l’autre.

… Il est arrivé, au seuil des Monothéismes, qui  confirmaient de grands changements de civilisation en leur temps, que l’imagination humaine se soit saisie de ce Dieu unique Si Grand qu’elle produisait elle-même, provoquant un vrai déclenchement.. On n’est pas si loin que ça de ça aujourd’hui ….en attendant quelque chose de ce genre …. un genre «  coup de dieu » …les charges explosives de notre époque en sont bien capables ….

Mais je me contenterai, moi, des fonctionnements d’entre-deux autour du tissu   d’une morale ( sexe- corpe – esprit – mère – enfant -)  qui continuent d’assurer la vie,  avec tous ses appétits et quelques charmes d’ensemble….Défendre aussi, ce qui va avec, les progrès  vers l’égalité et l’équilibre entre le féminin et le masculin …

 

11/04/2017

Pas d’exploitation du Big data totalisé – Les GAFA ne s’occupent pas d’exploiter une totalisation du Big data, ils ne pensent pas à en venir à bout. C’est pourquoi on peut dire qu’ils ne maîtrisent pas le Big data, ils se contentent de « traiter le Big data » sans savoir vraiment où cela mène, ils se contentent de tirer profit des séquences marketing intermédiaires de ce traitement dont les applications commerciales se vendent très cher. Ils sont juste les seuls à pouvoir s’approprier ces séquences « marketing » et les vendre aux enseignes : en somme des « applis » dont ils font des produits « intercalaires »* de profit hautement lucratifs . Avec ça peuvent-ils devenir maîtres du monde ?  - Non, sans doute .

 

25/072017 -  Bien se rendre compte que les plus grands changements d’échelles se passent dans l’acte sexuel du couple capable de transmettre la vie (A)   : 1  - Depuis les deux individus qui composent le couple (un  homme - une femme) évidemment « à l’échelle humaine , - en passant: 2 - à l’échelle frottements-sécrétions, éjaculation vers ovocytes, eux à l’échelle de seulement quelques unités -,  3 - Un seul spermatozoïdes parmi le très grand nombre, parmi des milliards par éjaculation  pour atteindre l’ovocyte nidifié dans l’utérus féminin et se mettre en œuvre avec… -  4 : pour que  la vie s’engage à la fois à l’ échelle de l’individu à naître,-  strictement l’échelle humaine à nouveau  - et  déjà à l’échelle des ciblages moléculaires absolument innombrables des protéines pour les différents types de cellules…à partir. des 30000 gènes environ, qui sont les composants du génome présent dans le noyau de chaque cellule de notre corps.

Cette intégration à plusieurs échelles, de nombres de différents ordres   de grandeur, se fait  sans douleur, naturellement, 

En comparaison (B) dans la confrontation entre Les GAFA  et la masse des internautes, on est devant  une dominance qui se veut absolue d’un côté et de l’autre une impuissance des volontés qui espèrent que se réalise une heureuse convergence. Cette convergence est, tout à fait problématique entre ce que veulent les individus  et le ciblage marketing à partir du traitement des Big data par les GAFA de chaque consommateur-utilisateur potentiel que sont ces individus pris en masse.

. Et cependant  les écarts d’échelles et d’ordre de grandeur dans les nombres ne sont pas plus grands  en (B) qu’en (A). . C’est l’exigence, la force naturelle de  la vie qui réalise le miracle de l’intégration  en (A)  et cette force n’intervient pas en (B) .                Pourtant l’électricité, le numérique, le Grand Nombre …sont là ; ils ne doivent pas être tenus pour responsables de cette incapacité en (B).. Les responsables C’est assurément la dominance presqu’absolue des GAFA  et le droit qu’ils  se donnent.

_______________________________________

Indispensable de séparer pour le moment les problèmes du Tissu ( v. «Bousculade dans l’actualité du Langage du tissu »…un an après) et les problèmes Big Data – GAFA.                                        

 

04/09/2017 – Informatique, Code et ModeUn échange virtuel - L’informatique propage comme une mode la manie de voir des codes partout et notamment dans llla Mode ; ce qu’on peut appeler « code » dans la mode n’a pourtant rien à voir avec le codage en informatique (transcription du langage naturel en langage numérique binaire) ; de son côté la Mode dame le pion au traitement des Big data par l’ordinateur puis qu’elle aussi, , elle pratique depuis l’origine « la détection des modèles émergents du Grand Nombre » mais artisanalement, à partir de «l’air du temps », non pas à partir du Big data… Se rappeler qu’il n’y a pas de codage sans transcription ! Entre les deux, Mode et informatique, il y a la parenté du Nombre et certains phénomènes d’imitation…ce qui est l’un des ressorts de la mode …

 

 

26/03/2017 - 26/03/2017 - Entre-deux et Tissu – Zen et Satori ? Au point où nous en sommes  je trouve indispensable de réévaluer ce comparatif . L’Entre-deux  Création/recherche – Tissu a des parentés avec le Zen et le Satori. Le zen  veille à l’unité corps /esprit comme le permet sous bien des rapports l’entre-deux du tissu …. Le Zen a pour lui l’habitude des changements d’échelles (v. Jardin Ryoan Ji de Kyoto) ; le tissu comporte en lui  l’ambiguïté d’échelle et peut habituer aux changements d’échelles. Dans le tissu le Nombre et le compte jouent les premiers rôles , … pas dans le Zen.  Le Zen accorde au tissu la plus grande attention, c’est même un des paradigmes de la civilisation japonaise (même chose pour la civilisation chinoise) .L’intérêt porté au tissu crée certainement une facilité de rapprochement  entre  la civilisation japonaise et nous (même chose entre la civilisation  chinoise et nous ). Le Zen a moins d’atouts que les mathématiques occidentales pour maîtriser le numérique; le numérique est presque anti zen .           Le zen évacue  pour soi la violence  mais  en soutient de ce fait le report en violence dans la société  japonaise ancienne et moderne. Le Zen et l’unité de l’individu et du collectif ? il s’occupe davantage de l’unité entre soi et la nature, de l’harmonie avec la nature ( le Zen  est non pas réaliste ni pragmatique mais plutôt hyperréaliste ?) . Manque au Zen  le respect des différences incarnées dans les présences multiples des gens autour de soi. Le Zen n’est guère plus favorable à la connaissance que la religion chrétienne et ses dogmes. A se concentrer uniquement sur le présent (satori), le Zen n’incite pas à se projeter, il veut ignorer début et fin….

 

.                                                                                                                                 

 

07/06/2017 Le point un an après (« la bousculade dans le Langage du Tissu» -          v ; Cahier VIII - mai 2016) …..Voilà la fin de mon article de l’an dernier sur la « bousculade » survenue  dans le Langage du tissu avec la foison  des motifs imprimés liée  à l’irruption des technologies du numérique :

Entre une mode Low cost et les survivances de la mode de distinction, il y a bousculade : entre celle qui déborde vers le grand nombre et lui ouvre des droits, grâce aux facilités du numérique et celle qui refuse  de dépendre  de ces facilités du numérique  .  

Il n’est pas dit qu’on puisse aisément s’y reconnaître ; le disparate et l’incertain donnent le ton  sans qu’on ait à s’en défendre ; ces ensembles composites qui font souvent très bien parler le tissu, peuvent être magnifiques…

 

21/06/2017- Voile, ,  voilette  et R.A.T  - Etudes pour une théorie

On sait bien qu’à l’un des extrêmes on a «  le voile islamique , Le voile des religieuses  est déjà beaucoup plus près de nous….A l’autre extrême on a le dévoilement complet 

Dans l’usage que je fais des voiles  installés dans l’espace, bien souvent  ils servent par leur transparence un dédoublement de l’espace en profondeur  avec un tissu plus dense, opaque d’arrière-plan, et ainsi s’installent ces doubles figures d’Eurydice, de la Dame Elégante …ou des Gestes d’aide …

 

 

Mais ici je me retrouve   autour des pouvoirs des fins textiles dont  peut se trouver paré  le visage  féminin … en suivant tout particulièrement le rôle des voilettes dans la mode à une certaine période,  surtout durant l’Entre-deux Guerres, le plus souvent portées en  bordure du chapeau et couvrant plus ou moins complètement  ce visage. , voilette  baissée ou levée  .

La voilette est toujours un textile très léger qui ne cache rien vraiment et dissimule à peine les traits et détails, l’expression  du visage, - - souvent un  très léger filet , plus rarement une dentelle peu dense ….

Il est certain  qu’avec son chapeau  muni d’une voilette une dame signifiait qu’elle n’avait  pas voulu être « dévisagée », pas voulu  s’’exposer  directement au regard d’autrui,…. Sans s’empêcher de tout voir …. Voilette noire ou de teinte très discrète ….jamais rouge …mais peut-être blanche plus récemment …

Voici quelques exemples 

La voilette, pour faire tout son effet, ne doit couvrir qu’une partie du visage ..  elle… l’embellit  par  cette vision différenciée, comme à une autre échelle …vivifiant la partie qu’elle recouvre par les pouvoirs du nombre, le nombre et les rythmes de ses mailles ….comme à une autre échelle…

 La voilette  est matière incorporée au visage et le transforme optiquement sinon biologiquement. 

Maintenant je me retrouve devant mes propres problèmes., mes problèmes de création si je compare  les pouvoirs des RAT (voir CahierVIII, chap. 14)  à  l’effet des voilettes…. . dans mon travail je ne m’arrête pas au souhait d’embellir un visage féminin, en l’occurrence ici le visage de ma petite-fille,Hélène…..même si son père, notre fils, juge qu’il y a dans mes images embellissement de son visage …, Cela pose une question par rapport aux voilettes …

On voit ce qui se passe ici….en dépit (ou en raison)  d’une division en zones bien plus fortement différenciées  que par la voilette entre  les deux zones qu’elle couvre ou non…  

Je crois surtout  qu’il y a  un travail de reconstruction de l’espace  et d’une présence qui n’intervient pas dans l’mage «  voilette blanche – mi visage » ci-dessous ? .Celle-ci comporte une certaine modification de l’espace au niveau du visage…mais très partielle..  C’est cela dont je dois m’occuper  dans la comparaison Voilettes et RAT….

Dans le cas  des voilettes blanches il y a certes une textilisation de l’image ,  Mais dans l’image RAT d ’Hélène à côté ,  la  textilisation des son visage est complète avec  fils et croisures de fils dans les zones  « gaze à  jours réguliers » ; en plus on   a les « zones peau »  de tissu opaque …donc des zones de deux types, très nettement différenciées les unes par rapport aux autres ….

 

 

                                                       30/09/2016

 

Les Mains – On a par RAT des images projetées  1- les « zones peau » des parties des mains reçues sur tissus opaques , … et ’2- une plongée à une échelle micrométrique,, presque  celle  des innombrables cellules des tissus biologiques de ces mains….

A nouveau le Visage d’Hélène

Ici importance décisive des problèmes d’échelle .

 Dans le rapport au visage on n’est plus à la même échelle que dans les voilettes (dans la grande dimension , l’oeil voulait quatre mailles de la voilette,( avec une certaine élasticité) ici on compte  9 à 10 modules/jours de la guipure pour la même dimension, ( sans aucune élasticité).

Veiller à un rapport d’échelle  juste et efficace par rapport au visage pour les différentes zones ( gaze à jours et tissu peau opaque) ;                                                Veiller aussi à  ce que le rapport d’échelle choisi donne aussitôt le sentiment du grand nombre à la limite du vertige au passage de l’une à l’autre…

Sinon l’image résultante perdrait tout son intérêt et son charme n’opérerait plus …

11/05/2017  Un Embellissement « optico numérique » (v. voile, Voilette, RAT, EMM ou EON)

Ici importance décisive des problèmes d’échelle.

 Dans le rapport au visage on n’est plus à la même échelle que dans les voilettes (dans la grande dimension , l’oeil voulait quatre mailles de la voilette,( avec une certaine élasticité) ici on compte  9 à 10 modules/jours de la guipure pour la même dimension, ( sans aucune élasticité).

Veiller à un rapport d’échelle  juste et efficace par rapport au visage pour les différentes zones ( gaze à jours et tissu peau opaque) ;                                                Veiller aussi à  ce que le rapport d’échelle choisi donne aussitôt le sentiment du grand nombre à la limite du vertige au passage de l’une à l’autre…

Sinon l’image résultante perdrait tout son intérêt et son charme n’opérerait plus …

 

 

 

                     EMM

Pourquoi une combrière, canevas textile sombre à jours clairs réguliers (dans la famille de la voilette mais quand même  tout autre chose) placée devant un visage même très quelconque, ou une guipure claire à jours orthogonaux simples et réguliers tendue devant la vision d’une cuisine claire même  d’un médiocre intérêt …, pourquoi cela fait-il un pareil effet “d’embellissement” ? L’explication par les pouvoirs d’un tracé régulateur, d’un quadrillage ne suffit pas . Il faut ajouter certainement le fait qu’ainsi les différents volumes et l’espace (3D) vus à travers cette guipure (1) sont magiquement et mathématiquement rapportés à la surface de celle-ci dans une étroite et étonnante intégration qui cependant laisse percevoir distinctement et simultanément et ces volumes et cette surface, et l’arrière-plan et l’avant-plan :“tout en un”, ça colle . Optiquement peut-on parler d’un « filtre magique » ? ‘1) Cet effet d’embellissement tient pour beaucoup aux croisures des fils et à leur matière – structure physique très concrète à la fois surface et volume….

-Pourquoi la surmultiplication des feuilles d’un bosquet donne un sentiment très fort d’harmonie, un sentiment presque pareil ? D’abord tout à fait organique….

 

 Tout ça donne à réfléchir…Là encore l’éffet d’embellissement ne se produit que dans un juste rapport d’échelle à trouver entre les « jours » de la guipure et la cuisine….La guipure couvre l’ensemble de la vision…(v. page suivante).

07/08/2017 - Observations comparatives autour de l‘EMM –

- Avec l’EMM parler plutôt d’embellissement  optico-numérique.

Les points de trame en photogravure équivalent à la courbe de Hilbert : ils cherchent à couvrir la surface , en laissant cependant les intervalles entre  eux non couverts       ( v.place pour la polychromie additive).   

– Dans l’EMM ce sont les fils de la guipure qui occupent la place  des intervalles  et l’intérieur de chaque case module  occupe celles des points .- Dans la guipure  la répartition est uniforme, ce  qui n’est pas le cas dans la trame de photogravure où les points  peuvent changer insensiblement de taille  en surface . C’est la différence.  Entre les deux.  Mais les fils de la guipure  ont une rugosité concrète textile qui est ressentie comme, elle aussi, un élément de variation . Remarque :  en  numérique chaque pixel comporte un dégradé par lequel il se lie aux pixels voisins sans intervalles non recouverts) .

21/08/2017 – Au Final   trois cas parents

Au final je peux rapprocher

-Le  Mystère des Plis  ( v. plis de la jupe) qui  sont un élan

-Le Mystère de l’embellissement optico- numérique par la guipure tendue devant l’image très ordinaire d’une cuisine

-L’imprévisible des plis du tissu  en dépit de l’ordre rigoureusement compté de la structure tissée….

Et retenir  à partir de là  que subsiste dans les pouvoirs du tissu un entre-deux non mesurable (parent de l’espace indicible entre voile et tissu) non quantifiable à partir du parfaitement quantifié…. ; et q’il y a toujours une certaine possibilité de jeu  dans cet entre – deux (comme  évidemment le ménage le tissu) ….

Pour autant ll ne s’agit pas dans le Pli du point métaphysique de Leibniz ; même si  ntre les deux cas – point métaphysique et possibilité d’un certain jeu – il y a un rapport de similitude…

 

 

 

_______________.

Dans tout ça y a t-il un rapprochement à faire avec chez moi  3 incapacités ?

            Au tennis je n’ai jamais su servir «  par en haut » …

           Je n’ai jamais su danser en couple….

Je n’arrive pas à entrer vraiment dans les réseaux sociaux…

Ce sont  peut-être trois refus du jeu, même si à coup sûr j’aime aller au-devant des Gens…

 

 

11/04/2017

Pas d’exploitation du Big data totalisée – Les GAFA ne s’occupent pas d’exploiter une totalisation du Big data, ils ne pensent pas à en venir à bout. C’est pourquoi on peut dire qu’ils ne maîtrisent pas le Big data, ils se contentent de « traiter le Big data » sans savoir vraiment où cela mène, ils se contentent de tirer profit des séquences marketing intermédiaires de ce traitement dont les applications commerciales se vendent très cher. Ils sont juste les seuls à pouvoir s’approprier ces séquences « marketing » et les vendre aux enseignes : en somme des « applis » dont ils font des produits « intercalaires »* de profit hautement lucratifs . Avec ça peuvent-ils devenir maîtres du monde ?  - Non, sans doute .                                      Le traitement du Big data ne mène à aucun aboutissement : - se trouvent maîtrisés, seulement « des séquences intermédiaires », des résultats intermédiaires, qui sont donc les seules exploitables (mais très lucratifs).

 

 

 

 

 

3/07/2016 - Note sur la sensation : entre douleur et plaisir… par le nombre ?                    1 - Pas impossible que le passage de la sensation de douleur au plaisir implique  l’entrée en jeu du nombre (zones sensibles, peau, système pileux,). … c’est aussi le cas pour les rythmes … entrée en jeu du nombre  …et pour la musique…là c’est la métrique du temps qui cadre les sensations sonores, auditives  …( v. aussi le vibrations chromatiques). 2 – Ca nous ramène pas loin de la physique corpusculaire et ondulatoire.   3 – Avec les plis du tissu on passe du quantifiable au non quantifiable   4 - Au fond  le numérique est toujours là    - on n’est pas loin des gradients stochastiques   en  informatique  5 – … pas impossible que les sensations  n’ existent pas sans  le nombre.  En rapport avec Les milliards de neurones,… comme l’innombrable des cellules est en  rapport   avec le ciblage innombrable des protéines qui les visent… 6 -  Les agents naturels qui ont le pouvoir d’intervenir partout à la fois  - la  lumière,  le vent, la  pluie … interviennent dans quel rapport  de vitesse avec  le nombre -  presque instantanément  simultané . –

7- L’allégresse réclame le nombre, comme par exemple celle que provoque l’innombrable d’un feuillage ( agité ou non dans la lumière par le vent) . Dès qu’il y a Nombre il peut y avoir de l’allégresse ?  Sûrement pas à l’armée et à la guerre, ni dans la cohue   ….Dès qu’il y a l’allégresse y a-t-il toujours le Nombre ?

 

12 /11/ 2015 – Note sur le nombre dans la peinture du Douanier Rousseau. 

Il recourt presque toujours au nombre – feuilles innombrables qui viennent occuper densément la surface qui n’a plus ni lumière ni ombre ( ni bien sûr de reflet dans l’eau ; sauf «  le canal » …des reflets peu convaincants)  . Le nombre trouve sa forme dans les formes des feuilles des multiples feuillages qu’H.R. rassemble dans sa composition. Pas de vent ;.. . Nombre foisonnant immobilisé… Beaucoup de changements d’échelle dans les détails choisis …-Oui le nombre permet à  H ;R, qu’il le veuille ou non, de traduire un sentiment « d’intimité collective (« populaire » ),, même s’il n’en a pas conscience … C’est d’abord le fait d’une pratique artisanale longue et patiente … un mode modeste et rassurant …(parmi les fauves de la forêt vierge …?!!!) … 

A rapprocher des peintres des XIV e t XV e siècles ; Toujours un décompte précis des feuilles,  fleurs, herbes une à une… ;

Mais chez H.R .le nombre ne se rattache pas du tout,  en tout cas pas directement, au tissu..

A rapprocher de mes RAT : j’ai tout à fait conscience de la portée expressive du nombre dans ces RAT, y compris celle d’une intimité collective, comme une fraternité … mais je sais qu’il s’agit aussi au moins autant d’une mise en ordre pour répondre à une demande encore plus mentale que technique  

22/05/2016 – En regardant à nouveau ses peintures je note que H.R s’occupe au moins autant de changer d’’échelles à volonté , autant que du nombre. ; il suggère ainsi différentes profondeurs de l’espace, cet outil lui est plus familier que la perspective ! C’est particulièrement sensible dans la place et le traitement qu’il réserve aux  fleurs  de ses feuillages des arbres de ses forêts tropicales : ces branches-fleurs prennent le plus souvent une allure monumentale. C’est bien pourquoi à ce niveau d’un glissement d’ échelle pour les fleurs et toute feuille aussi remarquables que ces fleurs,  un rapprochement  s’impose avec les motifs des tissus imprimés d’aujourd’hui depuis que le numérique a supprimé toute règle d’échelle pour ces motifs imprimés…….

30 :08/2017 - Le Tissu permet d’apprivoiser le Nombre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VI            Un Regard

 

19/04/2017 - Sur le travail artistique  - Valeurs plastiques et valeurs d’ambiance – Chez Fernand Leger c’est le règne des valeurs plastiques mais il y a peu de valeurs d’ambiance ( sauf quelques mouvements d’ombre à l’appui du poids des volumes très souvent fortement modelés) .- Dans mon travail il y a des valeurs plastiques, mais il y a encore plus des valeurs d’ambiance …( avec nécessairement ombre et lumière) .- Le design refoule les valeurs d’ambiance, comme  il refoule l’ombre et ne veut que la clarté partout et l’épure !

 

20 :01/2017 - La lumière vive sur un Intérieur … et le design  - L’installation et l’ameublement design  épurent et n’admettent pas les hasards complexes et captivants  que donne l’éclairage des rayons du soleil,  vivant,  intense  sur un intérieur plus ordinaire exempt de toute épure design …. Un tel éclairage naturel intense venant de l’extérieur donne des expressions d’ambiance de détails saisissantes  comme distribuées par un goût de l’extrême  pour dire des sentiments passionnés  en tension maximum. Expression d’un paroxysme tout à fait de la température, entre deux êtres, du désir dont ils sont atteints …Ne pas être surpris des images extrêmes qui s’en inspirent … Pas plus surpris que – sans désir ni personnes, mais naturellement - par l’éclairage des rayons du soleil,  vivant,  intense , venant de l’extérieur; c’est l’irruption d’une véritable dramaturgie ombre/lumière en pointillé et d’échelle toute relative

11/06/2017 - La “notion d’Echo”

Lire Beaucoup d’œuvres et la plus grande partie de mon travail avec un cette” notion” d’Echo ..

- Les Eurydice ( comme les doubles figures)on peut  les lire comme exprimant un écho .

- Echo pour beaucoup de “Gestes d’aide” … en particulier pour “le détail des Gestes d’aide ” de votre IIe partie , y compris quand des tissus vrais viennent s’ajouter aux tissus figurés …

Prenez les deux comme un genre d’écho…..

Dans la 3è partie (?) Les RAT sont à approcher eux aussi comme un genre d’écho.

Echo aussi pour approcher la série “des Images collées sur Tissu”…

Les Figures d’intercession… ou même Les ” Figures de sable”,  plutôt que de les considérer comme des figures compensatoires, par rapport à un malaise ou un manque, . et. pas du tout euphorisantes, les lire comme  en supplément comme un écho  ,  et pas plus génants qu’un écho , lequel est le plus souvent ressenti comme un  prolongement .plutôt “euphorisant”..

 

Maintenant je prends plus large , plus de distance … 

- Echo me met en rapport  avec la Physique et l’astrophysique qui bien souvent décrivent les réalités qui les occupent, en relevant  leurs échos dans le jeu des force physiques et cosmiques.

- Echo me met en rapport avec la topologie ( (.voir de près sous ce rapport les images de miracles magico mathématiques..)…

 - Avec la  notion d’Echo on est dans un autre monde que celui de la perspective linéaire , on est plus avec les mouvements de lumière de sources  multiples , sans règne imposé du clair- obscur depuis une seule source d’éclairage….

 - .Pas de point fixe maître….    ( Seul Vermeer a pu jouer presque ce jeu ……, les Cubistes aussi mais d e façon nettement moins euphorisante…  )

- L’Echo, c’est très près des rythmes se propageant; ….-  assez près des rythmes des motifs;..…

- Qu’on ne se préoccupe plus tant de vérité fixe, de position arrêtée, de présence absolument là..

- Tout est plutôt à lire comme ” présences multiples” et multiples échos… 

-  Echo est assez bien en résonnance avec   l’interactivité des réseaux et le traitement des Big data ….de ce côté-là une voie de recherche est ouverte  …

Echo est certainement une notion opérationnelle qui peut vous servir dans vos parties II et III …

Mais s’en servir avec  prudence …sans en faire un emploi systématique conceptuel….

Rapporté au Tissu ” cet entre-deux”,  retenir que…..Echo et Entre-deux peuvent être sous certains rapports  presque  à  une limite d’incompatibilité .face à face… Le tissu n’est-il pas souvent chargé d’amortir les échos?…La structure du tissu .toujours très ordonnée,et de même, jusqu’à il y a peu .l’ordonnancement des motifs qui s’y inscrivent,  régulent depuis bien longtemps les échos en désordre trop bruyants …!…

(«… Echo parlant quand bruit l’on mène dessus rivières et sus  éstangs … »François Villon)

 

Un jardin « cosmique » : - Dans notre jardin le jeu de l’ombre et de la lumière, c’est, « sans  littérature », cosmique , rien à chercher du côté du romantisme …ou ailleurs… , c’est ni plus ni moins que le rapport direct dans ce jardin – « Rayons solaires - Terre – Arbres »,  qui, eux, font les ombres. en s’ interposant sur le trajet de ces rayons  solaires, directement en rapport  avec cette Terre où ils sont plantés et  qui les nourrit . Cela donne ces merveilleux spectacles de réalités « physiques » ; sans qu’aucun  commentaire poétique  littéraire n’ait à y ajouter quoique ce soit et surtout ne puisse en réduire l’échelle cosmique , qui est ; de fait, aussi celle de ce jardin ;……. Mais je ne peux pas nier que cela , je le vis  en même temps à mon échelle,… » à l’échelle humaine » …Sans hésiter il faut reconnaître que le jardin, comme le tissu, est un « convertisseur d’échelles »….Anthrpologiquement c’est d’une grande importance .(et ,la topologie peut l’accepter, indifférente aux dimensions sinon aux localisations)….

- Pourquoi la surmultiplication des feuilles d’un bosquet donne un sentiment très fort d’harmonie ? D’abord tout à fait organique….

 

21/07/2016 -  Ces taches de lumière qui s’ étendent dans la pente sur l’ombre c’est,  souvent il me semble et je le crois souvent, un espoir qui est en même temps regret ou un regret/espoir, mais en réalité c’est bien plutôt des rayons solaires, cosmiques, qui rencontrent l’obstacle des arbres poussés depuis la terre, cosmiques eux aussi, et qui  percent l’ombre  que les arbres et eux, les rayons ménagent : soleil et terre trouvent là leur rencontre …Un  regret/espoir cosmique pour moi ?….

 

 

26/07/2017 Les  émotions et les reflets

Vues avec des lunettes «  polaroïds » la lumière et toute la réalité n’émettent plus de lumière réfléchie, elles sont débarrassées de tout renvoi visible de la lumière, débarrassées de tout reflet lumineux…Ni reflets ni lumière réverbérante …

Sans ces lunettes, plus la lumière des taches de lumière qui viennent s’étendre sur une pente herbeuse est intense plus elle semble ne pas devoir durer ; elle semble extrêmement instable, et d’ailleurs elle s’en va très vite … avec tous ses reflets

En lumière « polarisée »,, plus la lumière de ces mêmes taches de lumière est intense, plus celles-ci semblent  stabilisées, dans une intensité  dramatique ou narrative, plus elles semblent entièrement appropriables par soi et ne pas devoir s’en aller … elles prennent donc une valeur sentimentale nostalgique, elles sont comme autant de compagnies fugitives … car on sent qu’elles sont sous menace de disparition, … tandis que l’ombre garderait tous ses  droits et son « pouvoir de mystère »?…, - d’ailleurs ces taches de lumière polarisée, elles disparaissent aussi vite que les taches de lumière « non polarisées » … …  

29/07/2017 – Comparaison entre ce jardin en forme de parc arboré et un beau tissu à motifs tissés - Devant les divers balancements des feuillages sous le vent, de la lumière et de l’ombre, je reste en suspens, sans rien pouvoir bien dire d’un charme si divers de tout ensemble. Tandis que d’un beau tissu à motifs tissés (ou même imprimés ou brodés),je saurais toujours mener l’analyse, de ses  cadences, de ses armures, de  ses échelles, et mener finalement la reconnaissance d’un ordonnancement du nombre dans les rythmes de ses motifs  et de ses croisures de fils ….   

31/07/2017 Grande parenté des haies proprement taillées avec les embellissements  optico/mathématiques des EMM (– v. plus haut).. : - des modules très très nombreux, comme innombrables, ,les feuilles toutes de la même espèce et presque de la même taille, là, dans la haie plus fermement remises en ordre que dans le croît naturel des feuillages (sans empêcher tout de même quelque hasard dans l’arrangement des voisinages),  et cependant, comme dans la guipure de l’EMM, ,  chacun des modules feuilles étoffé, chacun légèrement différent…Le nombre, la répétition, un ordre certain mais sans sécheresse…bien mieux que les graviers  d’une allée, eux aussi  innombrables …. 

, 07/09/2017 - Compléments indispensables du regard – Le temps du règne absolu dans les œuvres des valeurs plastiques, le temps de la gloire des valeurs plastiques,   (depuis…- le cubisme,… Fernand Léger, Mondrian …), ce temps est révolu. La création d’une œuvre, il est indispensable qu’elle sache maintenant jouer et composer en plus avec les valeurs d’ambiance, les rapports d’échelle, le nombre, … ;  qu’elle sache jouer aujourd’hui avec des modules répétitifs en grand nombre, en disposition rythmique….(v. mes R.A.T).

19/09/2017 – Métamorphose … de nos représentations, de nos images (et même de nos idées) …Aves le « Traitement de l’image numérique » je peux avoir instantanément autant de copies neuves que je veux de ma version de départ  pour aller plus loin ou autrement et pouvoir redémarrer sur « nouveaux frais » autant de fois que je veux. … Autant de parties de la découpe  d’une personne, de son corps qui gardent chacune, jusqu’aux limites les plus coupantes, leur modelé  parfait que s’efforçait  à grand peine d’atteindre le peintre  héritier du cubisme en chacun des fragments de la restructuration de l’objet, des figures  et de l’espace  à laquelle il voulait se livrer selon son orientation esthétique … Le traitement numérique de la représentation se joue de tout ça .. De même pour la superposition,  le dédoublement,… le retournement  des figures …En incorporant à volonté des images de nature très diverses voire opposées  (par capture d’écran), images peintes réalistes,  images photographIques…. Picasso  débordé  par cette époque radicalement nouvelle qu’il n’a pu  deviner ni « trouver » , l’eût-il cherchée…ça ne diminuera pas sa place pour ce qui  était d’avant le traitement numérique ;..  cependant les motifs tissés, la combinatoire propre au tissage l’annonçaient ….et même étaient déjà cela  … Et que dire de la retouche ?  …en peinture, les règles du métier définissent des limites …«  avant la croûte… », en traitement de l’image il n’y a pas de limites …Et que dire de l’accès en informatique à des stocks de composants parfaitement « compatibles » pour l’œuvre numérique, à choisir parmi toutes les images du monde ?…, cela va bien au-delà des collages sur la toile même les plus habiles….

A ce compte du  numérique l’évolution de notre regard et l’évolution des mœurs marche sensiblement à la même vitesse. (v. chap.III)

 

Dans la suite des plis de la Jupe

25/04/2017 - Les Plis de la jupe
Réfléchir et dire en quoi les plis du tissu et les tissus de nos vêtements sont des prolongements de ce qui est notre vie, …de ce qui fait notre vie,… des prolongements de vie…. de nos fonctionnements, …- ce sont « des fonctionnements dans le prolongement ».  Bien autre chose que des prothèses ou des compléments, … non pas des artefacts,  - des agents … et produits… de vie….                                                                                                                                                                                                                    

Immensité, échelle variable, plis imprévisibles (bien que compte précis et nombre…)

Miracle magico/mathématique? Rien de magique là-dedans, ni …de mathématique ?

Des  manifestations captivantes de vie  à grand pouvoir d’animation… plutôt !          Ils peuvent  convenir aux Anges, intervenir dans leur robe  ou dans les drapés  revêtant les principaux personnages de nos représentations peintes et sculptées…  mais ils ne sont pas la présence de Dieu comme Leibniz le pensait ….

Problème  du repassage des plis …pour être présentable.- Ajustements et repassage, c’est quoi comme assujettissements de ces prolongements de vie, bridant   ces prolongements de vie ?…

Penser aux mouvements des  plis de la jupe, …ces plis de la jupe…préparant et protégeant  un miracle, vraiment magique celui-là, …un gain d’ampleur de vie

comme l’équivalent de  la montée du désir vers son accomplissement… une ampleur de vie, naissante et gagnante,  … Pas loin de ce qu’on a coutume d’appeler une jouissance ou une délectation esthétique…

Pas loin de l’allégresse que nous communique les feuillages déjà fournis d’une haie au printemps , .. . leurs feuilles toutes pareilles, menues, innombrables, animées,…  lumière et brise  les touchent, toutes à la fois,…

Les plis vont-ils avec le grand nombre ? – Oui  dans le compte précis et ordonnés des innombrables fils et croisures de fils – qui sont courbes et souplesse -, des tissus où ils se forment, toujours imprévisibles, échappant à toute géométrie plane … Ils entrent en opposition avec tout  tracé régulateur,… les plis sont des élans ….

 

8/05/2017 - Autour de « la Dame Elégante » si l’on se déplace devant elle -  ça  respire l’odeur du placard et du renfermé …Agréablement proche des parfums « jeune fille Dior…  oo, pour rire, presque l’air du « grand large » …. ou du vent des drapeaux de l’Election présidentielle ?                                                                                   «  Vue ou cachée « si l’on se déplace devant elle, la double Dame Elégante… Pas des fantômes , mais pas loin de l’être…Pas loin d’Eurydice …

Elles sont , ces deux parties élégantes,… Fixes – non Fixes -  Fixes, elles se placent… et se déplacent Fixes ….étonnamment »robes »,… bien plus que drapeaux  …Espace  Entre-deux assez indicible ,… Etonnamment valeurs d’ambiance, cependant compatibles avec « les intimités collectives » que créent dans mes RAT  les innombrables modules , tous pareils, des gazes des écrans. Etonnants points fixes… Etonnants repères de la morale san forcer à obéir … Dames Elégantes étonnamment capables de combinaisons d’échelles différentes, tout en restant elles, fixes, stables … sous vues pourtant changeantes….Etonnamment de jour, prises qu’elles sont dans la nuit … Tout de même étonnamment drapeaux…, ces Deux Dames élégantes , étonnamment stables dans l’espace, étonnamment stables dans l’espace …et dans le temps…Etonnamment compatibles avec la mode, avec les changements de la mode …Quelle Tendance ? 

 

25/05/2017 - Sur trois caractères marquants tout è fait décisifs de beaucoup de mes œuvres :  1) – Toujours je Construis ou reconstruis autrement l’espace, un autre espace : relatif et complexe ( il s’agit pourtant d’un espace continu ) ; changeant comme on se déplace soi-même ; - et proposant des présences/absences des personnes ainsi en déplacement.                                                                                                            ,2) – Changements des matérialités - …d’autres matérialités se constituent .- Voiles et «  pouvoirs des noirs »  proposent des perceptions autres … les habituelles sont bousculées ….                                                                                                               3) – La présence des êtres devient le déplacement des êtres et leur intégration à l’espace nouveau et à ces matérialités autres .- on ne s’y reconnait pas toujours . Cette intégration devient la présence autre de la personne et des personnes ; - Compter alors avec les présences multiples et simultanées …

    Ces trois caractères semblent-ils étrangers aux trois autres suivants également tout à fait établis  1 - toujours la présence du Nombre, 2 – des changements et conversions d’échelles toujours possibles, 3 – toujours la tentation de l’opposition entre structures parfaitement ordonnées et comptées  et Plis imprévisibles non géométrisables ? – Non, évidemment.

 

 

 

 

 

 

 

VII              Actualités

 

25/ 08/2016 - Deux Questions qui me sont venues en même temps, qui peuvent venir en même temps :

    Marx et la sexualité ———— Jésus et les esclaves

Dans les deux cas, si l’on s’en  tient aux textes connus, la question n’est jamais vraiment traitée !

Dans les deux cas ça indique une « limite d’envergure » des systèmes . Ils « ont réponse à tourt sauf aux questions comme celles-ci, qu’on ne se pose pas , comme si ces questions ne se poosaient (jusqu’au jour,  toujours de grands changements, où finalement elles se posent ;….).

A la deuxième question, quand j’en suis venu à me la poser, je me suis toujours répondu ce « qu’intuitivement » je pense, les chrétiens doivent pouvoir se répondre    – « …  tout humain est une créature de Dieu, à son image « ….le droit de vie et de mort  du maître sur ses esclaves , a dû être renoncé «  progressivement  dès les premiers siècles du christianisme…. En plus cela correspondait – dit Charles Hainchelin, historien marxiste – avec une crise générale du système de production reposant sur la main d’œuvre servile … Sans doute ….Mais quatre ou cinq siècles auparavant Jésus n’a pas exprimé cette conscience-llà. …

A  la première question, si je cherche de la documentation, je tombe aussitôt sur Reiche  ( Années  1950 , USA…) qui voulait justement, ayant en tête  la question « Marx et la sexualité ? », concilier Marx et Freud, il voyait notamment dans «  la bioénergie » une figure, entre sexe et matérialisme, intégrable  dans la lutte des classes au niveau des forces productives, autant qu’au niveau des rapports de production…

Ces deux questions qui couramment ne se posaient pas en leur temps, se posent    aujourd’hui. Cela veut dire quoi ? Comment, où et pourquoi notre temps  voient se révélr les limites des deux systèmes,  Jésus et Marx ?   

27/09/2016  De plus en plus d’émissions TV tournent autour des questions religieuses . – Ça nous amène aux remarques suivantes ….

—Bien se rendre compte que dans ce fait-là c’est Daech qui mène le jeu. La question religieuse ne viendrait pas à ce point au-devant de la scène si Daech et l’islam intégriste ne s’agitaient pas pareillement face au mal-être des adolescents de notre temps - en proie au vide, en mal de perspective dans laquelle pouvoir s’engager radicalement, … - pour les mener jusqu’ aux attentats terroristes….

- Pratiquement toutes ces paroles qui tendent à nous ramener devant une urgence du religieux – le disant ou sans le dire –., toutes ces paroles qui s’expriment sur le plan médiatique,  en sont réduites - ce qui est tout à fait paradoxal - à être théologiquement nulles et se veulent bien davantage politiques, même celles du Pape François…(v. l’émission d’E. Delahousse sur La 2 du 25/09/2016) …Ce faisant  on ignore  le besoin  de croyance toujours nécessaire, particulièrement aux âges de l’adolescence…

- La question de fond concerne la place donnée aux croyances ; au phénomènes de foi … comme mode de ralliement de l’individu au collectif (et ce fonctionnement-là, on l’a vu plus haut, opère dans l’étroit et problématique espace d’intégration « entre  le corps et l’esprit ») . On fait seulement semblant d’aborder l’urgence du religieux si les propos n’arrivent pas à se placer dans cet entre-deux qui deviendrait ici confrontation entre croyances théologiquement fondées et croyances hors  religion théologiques, dites « incroyance ».

- La situation devient alors le comble de l’ironie : autour de la table aucun des intervenants ne parle pour les athées, les incroyants qui sont la majorité en France et  qui face à cette urgence du religieux , n’auraient rien à dire et ne seraient pas concernés face au terrorisme de Daech…. !!!. Où va-t-on à ce jeu là?

- D’un côté, côté théologie  de la religion chrétienne (religion d’abord d’Occident), ça se vide – le pape François ne parle plus guère de Jésus ni des Evangiles ni de la vie éternelle, sa popularité n’est pas bâtie là-dessus -, tandis que du côté de cette majorité des athées, des incroyants qui n’ ont besoin d’aucune religion dans leur profession de foi , ça se remplit « du  fait religieux » , - comme leur part inavoués de foi, laquelle n’a pourtant besoin d’aucun aveu… ; leur part de foi est la religion des lumières et de « l’état de droit » qui n’ ont guère de figures fascinantes  au niveau des adolescents en voie de radicalisation islamique derrière les assauts spectaculaires de la propagande de Daech ..

- Plus l’action du pape (Sans doute déjà celle de Jean Paul II autant que de François) et de bien d’autres porte-paroles des croyants est seulement politique, plus les  porte-paroles de la laîcité et des incroyants vont parler « du fait religieux » …comme une prise de part inavouée « au domaine de la foi », entendu d’un point de vue anthropologique.16/11/2016

 

02/04/2017 - Elections Présidentielles ? – 1) Il n’y a plus à s’occuper du 1er tour. S’occuper seulement du 2ème tour qui opposera sûrement ( même si Mélanchon dégomme Fillon ) Marine Le Pen  et Macron … Comment les reports et ralliements           vont-ils s’opérer ?                                                                                                                              - 2)  Voir plus largement  …que la France - et même l’Europe – ne peuvent être qu’en recul dans le monde tel qu’il évolue maintenant  …- avec  A, le véritable        changement de civilisation   …. et B, une redistribution générale de la richesse … que nous vivons actuellement à  l’échelle mondiale . Ca veut dire , en A ,  que presque rien ne tient encore debout de l’ancienne civilisation,  face à la révolution numérique . Ca veut dire, en B , des rééquilibrages du type Chine n°1 face aux USA et déclin de l’Europe …+ les risques climatiques et d’épuisement des ressources ( ?). Les mouvements migratoires massifs ..sont des témoins de la Redistribution des richesses  actuellement  encours…                                                          

  3)– En plus  faire sa place au vide qu’entraine la fin de civilisation que nous vivons.

4) -Pourquoi l’effort d’intégration que cela réclame semble devoir se chercher pour se trouver en prenant en compte prioritairement « les quartiers difficiles » comme si, cela voulait dire que c’était en même temps le nombre des opprimés à l’échelle »historico – mondiale, planétaire qu’il fallait prendre en compte ?…Toujours le Nombre en scène …

5) - 19/04/2017 -  La connaissance cherche  à comprendre le rôle du cerveau dans cette situation. Le tissu offre dans tous ses pouvoirs combinatoires bien des suggestions modélisatrices.                                                                                                   

Rechercher les nuisances de l’accaparement culturel par les Institutionnels pour les élites .

10/10/2017 -  Angela Merkel et les élections législatives en Allemagne. Elle a encore gagné mais recul marqué de la CDU surtout dans l’ancienne RDA. Elle y a vécu toute la première partie de sa vie. Sa politique très généreuse dans l’accueil des réfugiés, qui y est pour beaucoup dans son « demi échec »,  a toute l’allure d’une double compensation vis-à-vis de ce qu’elle a connu du temps de la RDA, et vis-à-vis des crimes nazis d’autre part . La très complexe contradiction où s’est placée cette chrétienne démocrate, fille de pasteur  certainement animée de très bons  sentiments, n’a pu être surmontée, les Allemands de l’Est défavorisés n’ ont guère voulu la suivre …et s’ y ajoutent les progrès considérables de l’extrême droite (AFD) notamment à l’Est …Pourquoi notamment à l’Est ?…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIII        Des  Réflexions   plus générales (1, 2, 3…)

 

 

                                                 VIII - 1   

1er/06/2017 - Deux points de vue  différents sur nos perceptions -                          -  - Le point de vue  habituel sur nos perceptions est qu’il faut rectifier et vérifier les sensations qui en sont la base, quand ces perceptions nous semblent  imprécises ou faussées…par des débordements ou des glissements, … «  des rêvasseries »  dont elles se trouvent assorties fugitivement …   Selon le « sens commun » c’est ainsi que la pensée et les idées viennent surplomber nos perceptions, et, de plus haut encore, nos sensations….

- Un autre point de vue sur ces perceptions «à glissements et débordements de nos sensations », notamment par des souvenirs,  par l’irruption de la mémoire , est de       considérer que nos perceptions sont assez couramment composées de débordements complexes mêlés, plus encore que des sensations univoques qui leur servent de base… Après, mais seulement après, les filtres de la réflexion les réforment pour pouvoir les utiliser … En tout cas ce point de vue-là est celui  de ceux qui vivent intensément l’entre-deux corps/esprit comme une unité.

 

22/05/2017 - Deux types d’assujettissement qui se font face et sont comme «  emboités » - Il y a  1)– Les GAFA  traitent les Big data mais n’en sont pas vraiment maîtres ( v.plus haut) , ils sont assujettis aux proportions exponentielles des flux de données qu’ils reçoivent, ils n’en  connaissent ni la somme, ni la portée d’ensemble, … ils y rencontrent leur limite dans le fait même de leurs propres immenses pouvoirs ;   -      ils sont obligés de se limiter à l’exploitation de séquences marketing « intercalaires » dont ils sont à même de tirer d’immenses profits auprès de la masse desc des consommateurs :

2) – Les enseignes et l’ensemble des internautes sont assujettis à ces ciblages marketing qu’ils paient très cher sans la possibilité d’y échapper

Ce fonctionnement – à double détente – est sans doute parent de celui des moteurs à réaction.

Les modèles émergents du traitement des Big data seraient-ils ceux des collections de la mode low-cost ? – Non,  erreur …

 Quel partage pourrait exister dans ce système des 2 assujettissements ?  

Possible rôle du sexy dans la mode – …le sexe commun à tous -,  à la rencontre de l’humain en dépit de ces 2 assujettissements. La mode féminine ,de plus en plus « sexy » peut-elle  être un passage entre ces 2 assujettissements ?

 

27/02/2017

La vie n’est pas autre chose qu’une succession d’états – Etats d’équilibre bientôt menacé de déséquilibre qui à la suite ouvre la voie à un nouvel équilibre ….Nous vivons une succession d’états : états du corps- états de conscience… - états des relations entre les humains, états de civilisation ..– états des croyances, états des structures morales et sociales  .. La vie se situe donc dans le relatif - «  relativement » à ces différents états qui  ont toute la réalité solide mais passagère de la vie…..                                                                                                                   La mort, mort de l’individu, qui veut dire fin de l’état de conscience, est-elle un état d’impuissance totale de vie ? La mort ne transmet rien de la vie. La naissance n’existe comme état que dans la transmission de la vie, comme un état «dépassant». La plupart des  états  ne sont-ils pas des états de transmission, donc des états  dépassants. ? L’état de vie est le plus « dépassant » de tous..

Parmi tous ces états, que vaut « l’Etat de droit » …juste un cadre et très peu flexible, qui se transforme difficilement. L’état de droit  est un produit des « lumières » lesquelles ont aussi généré   bien  des entités , qui, éparées de leur contexte historique, sont devenues des « grues métaphysiques » ( ainsi en est-il même de la devise  « ….liberté, égalité, fraternité …)  

Les états de vie sont en constantes transformation, toujours en cours de transformation.

 En cours de transformation veut dire « équilibre en cours de déséquilibre »,… à la suite de quoi on a « déséquilibre en cours de rééquilibrage » ;…

Mon travail – je crois que mes voiles et tissus  avec leurs figures sont des présences en cours de  transformation ….

Mots et Motifs, dans mon travail ? - les mots en état  de variance selon le contexte des motifs sur le tissu sont des expressions  simples et fondamentales de  la langue, en état de constante  transformation

(Ces  exemples « en constantes transformation » , leur comparaison avec le cinéma est  insoutenable…parce que ça n’a rien à voir, le mouvement de la vie n’a rien à voir avec celui du cinéma qui ne peut pas vivre la vie et peut juste en rendre compte …..)

 

03/04/2017 - Fonctionnements et valeurs

La vie c’est d’abord un ensemble de « fonctionnements ».-

Le sens  général des notes et remarques de ces Cahiers est d’habiliter nos «  fonctionnements », y compris les plus organiques,  vis-à-vis de nos « valeurs », y compris celles qui sont vues et dites comme « spirituelles ».

Dans la vie « fonctionnements » et « valeurs » sont intégrés et tout ce qui menace cet équilibre menace la vie .

Toute valeur se définit en risquant le suspens métaphysique, et  a tendance à s’ériger comme une « valeur en soi », indépendante, au-dessus  des fonctionnements qui sont la vie.

Les fonctionnements sont beaucoup plus près du  « naturel » que les valeurs.

L’hyper communication-hyper connexion n’est presque que fonctionnement.

En ce qui concerne les fonctionnements et comportements amoureux , l’hypersexe est un fonctionnement pris pour « valeur »

L’enfant vit de ses fonctionnements,  il est  sensible à des attirances, il peut donc recevoir l’éducation à des valeurs … mais l’éducation est d’abord un fonctionnement.

De l’habilitation du sexe vis-à-vis des »valeurs », découle une meilleure situation de la mode et certainement aussi du tissu tandis que « les parties honteuses » sont promues au même niveau que l’esprit et «  les valeurs spirituelles »

Faire sa place au vide qu’entraine la fin de civilisation que nous vivons, entre fonctionnement s et valeurs .

                               

                                                    VIII - 2      

14/04/2017 - Comment les Gens m’intéressent « au maximum » ? – Ils m’intéressent de haut en bas par tout ce que je perçois d’eux, y compris de leur vie organique, de la vie de leurs organes  et de leur vie mentale ;- Je sais d’autant mieux « vivre leur rencontre », les vivre, que je prends d’ensemble tout ce dont ils se montrent, donc pour tout ce qu’ils me paraissent être,… et sont là ! …,  je prends encore plus,  tout ce dont ils n’ont pas conscience que tout  ce dont ils peuvent avoir conscience !…Il faut que soit compris dans ce tout d’eux, les attirances femmes-hommes, toute la vie sexuelle, possible ou impossible, de chacune et de chacun, Jusqu’ à leur façon toute personnelle de porter leur vêtements …

Et je ne manque pas d’ajouter Les Enfants, si impressionnants et si impressionnés dans les allées du supermarché  où je fais les courses… Surtout quand c’est avec leur père …plus encore qu’avec leur mère …ou avec les deux…. face à l’intrusion de mon regard …

Que soient compris aussi tous les indices de leur vie professionnelle ou para- professionnelle active ….  Mais seulement secondairement les indices de leurs opinions politiques ou de leurs croyances qui ne se trouvent pas incarnées là par eux  à tout instant ….

 

Avant 2004 j’aimais  aussi beaucoup les Gens … maintenant  c’est encore ça mais un peu différemment.

17/04/2017 - A l’opposé de l’anthropologie – L’accumulation du capital culturel – aussi lourde et abusive que l’accumulation des richesses matérielles – et la retenue de l’esprit bourgeois, c’est tout à fait à l’opposé de l’exposition de l’humain dans son ampleur , à la mesure de ce que demande l’anthropologie.

 

18/04/2017-  (Correction digressive) -  La précédente note sur capital culturel et «esprit bourgeois » - retenue, raffinement, pudeur - doit être fracturée…  …ne pas montrer ses émotions… L’opposé d’une large ouverture anthropologique …

L’approche simple et complète des Gens est bloquée  par ce genre de filtre désarticulant,… à la place c’est l’emprise.

Jeff Koon  c’est un genre de « multiprise » qui peut être positif  mais peut aussi prolonger « l’accaparement » par le capital culturel .                                                      

Tandis que le Tissu offre toutes ses possibilités combinatoires et d’extension.

Mais l’intelligence de gouvernance peut- elle aller avec l’impudeur libertaire ?  Ne suppose-t-elle pas à l’opposé la retenue et que, pour la pudeur publique, le sexe soit très  contrôlé ?

 

20/04/2017 - On est toujours prêts à croire qu’on est voué à ceci ou voué  à cela (ce n’est pas loin de « la vocation ») -, ce qui implique qu’une puissance supérieure a ce pouvoir de vous destiner à ceci ou de vous destiner à cela.                                                   C’est possible et différent de penser et dire : « - on vit ceci ou cela à partir de sa simple volonté d’autodétermination d’être vivant humain, - rendu capable de ça par la longue évolution de l’humain vivant suivant d’innombrables générations – sans aucun concours extérieur ni supérieur à ça justement.

Ca met en cause du même coup la « prédestination par la foi » de Luther et Calvin.

Mais dans les faits et gestes  quotidiens ces deux déterminations si différentes tendent, sans qu’on en ait vraiment conscience, à  se confondre et ne plus pouvoir se distinguer l’une de l’autre…..

 

23/04/2017 - Il y avait avant parmi les Médiations communes (… le Travail, la famille,  amitiés et amour, les convictions, …), au tout premier rang, le sens de l’intérêt public  ….- Le sens de l’intérêt public n’a plus actuellement la force d’une médiation commune. Elle était presque la première…

Dans l’Art le marché de l’Art (Arts visuels…) s’interpose, il se substitue  dans la médiation au sens de l’intérêt public? La musique me semble beaucoup plus libre à cet égard ; elle est beaucoup plus libre d’accès,  moins élitiste, bien davantage favorable à des pratiques populaires. Ça mérite qu’on y réfléchisse…

18/07/2017 - Ce qu’on a de morale s’accroche toujours à ce qu’on a autour et alentour de la conscience qui peut faire système, consciemment ou inconsciemment, ce qu’on a de morale s’accroche à ce qui fait  une cohérence minimum  autour de la conscience , le sexe et l’esprit tenus à courte distance , ;..ce qu’on a de morale c’est cet espoir-gendarme….- pas loin d’être une croyance -  pas loin aussi de la vie elle-même…., cela relève de l’instinct de conservation  et de l’autodéfense, bien plus que du surmoi  ou du  ça … - mais  cela relève du Moi et de la personne… oui certainement !…

 

                                                           VIII - 3

19/07/2017 - Notes personnelles -  1 Censure – Ai-je à noter des formes de censure ou d’autocensure qui seraient intervenues pour infléchir « ma matière historique sensible » ? Rapport entre formes d’autocensure et cryptage-création, conscient inconscient ? ….                                                 2 -  Pas vraiment d’Ego : j’ai rejeté toute participation soutenue au théâtre des égos .- je ne dois pas m’étonner d’une notoriété et  d’une visibilité faibles ( …sauf pour les livres ).  . Pour moi autrement il n’y a pas de démarche profonde et libre, devant l’ensemble du réel .                3 – D’où pour une part la place que je donne « aux figures  d’intercession  et aux figures d’intervention »  dans beaucoup d’œuvres à partir  de 2003 /2004….                                ….   

4 - L’obligatoirement « Inachevé » ?  - il est un fait que je suis deux fois  aux bouts de mes possibilités  :  a) – dans  ce qui ne peut pas être aperçu  au  bout du traitement des bIg data,  lequel reste d’ailleurs incontrôlé même pour les GAFA ;  b) pas sûr que j’ai jamais la preuve d’une contribution  efficace  de ma part à l’évolution en cours: pas sûr  que j’arrive jamais au bout de l’effort utile …. ; c) Mais ça ne veut pas du tout dire que « l’Inachevé soit nul !…. ; d)  même si l’on démarre avec le cerveau et le sexe, les deux énergies vitales qui sont l’affaire de tous ;…e)  Les réseaux sociaux permettent un mixte général comme jamais,  ,saura-t-on reconnaître s’’ils prolongent le rôle du tissu…(v. web et Net). ; f) ;  gardant                                                                   l’espoir que cet entre-deux résolve qqch ; qu’il puisse se trouver quelque part de résolution  par les pouvoirs du tissu, bien remis à leur place, aux si complexes problèmes  qu’introduit le numérique et le grand Nombre que qui manie le tissu manie constamment…. g)  Ne pas tenir pour rien les figures d’intervention qui ne sont là que faute de pouvoir aboutir.…    6 -  Deux urgences  créent seulement en plus une impatience et plus de détermination : a) urgence d’avoir à affronter la mort un de ces jours ;- b) urgence d’aider à ma mesure le démarrage de cette nouvelle civilisation  que l’espèce humaine a vivre à présent …  7 – C’est à ces manques, à cet inachevé  que les stupéfiants  ou d’autres addictions essaient de faire pièce : quel brouillage des neurones !!!!                                                          

 

20/07/2017 - Mais c’est ce qui me fait considérablement libre  -  Libre de quoi ?

– Lbre de retenir d’abord les deux ressors de l’énergie vitale, la force mentale et l’élan sexuel , l’une et l’autre intermittentes…. – Libre de considérer qu’il n’y a pas vraiment de distance entre la mode et mon travail artistique …- Libre de considérer que le travail érotico / optico / numérique coopère avec le travail entre-deux du tissu,… et sans faute …Que sont crayons et pinceaux  face  à l’optique numérique ?

- Libre d’engager la conversation – « avec lui » ou « avec elle » – au niveau qui les touche directement, le vêtement , l’intime,.. (le politique ?) …..libre et  restant hors d’atteinte morale sinon physique …

- La rose noire de satin que portait la boulangère en parure vers le haut sur le devant  de sa robe, cette parure tout  fait accordée (en harmonie) avec ses vitrines et le décor neuf ( style «  en voie d’urbanisation ») de son magasin, pourquoi ne serait-elle pas une forme de communication très forte ? 

- Pourquoi la surmultiplication des feuilles d’un bosquet donne un sentiment très fort d’harmonie ? D’abord tout à fait organique….

                                                              VIII - 4

02/08/2016  Controverse  virtuelle avec François Jullien

-Oui, concept est comme vous le dites une invention de l’Occident …  

En Chine «  le Sage est sans idée »…dites-vous,… et ça marche ensemble avec l’absence de… « - Moi, Je …. » , autrement dit : avec l‘absence de sujet … ; le sujet, tel que nous l’entendons, c’est plus que la personne  … Et le Miroir aide le Moi à se voir …

«  Le Nu impossible » en Chine , dites-vous … - Oui sans doute  mais c’est assez peu pour faire la différence entre Occident  et Extrême-Orient , …, c’est plutôt moins sérieux que « le Miroir », comme paradigme de l’Occident à quoi opposer « le Tissu » comme paradigme de L’Extrême-Orient et de la Chine…. Je peux dire que les Reflets » dans l’eau  à l’aplomb des hauts  flancs rocheux  sont impossibles  en Chine, au moins autant que le NU …des reflets vous n’en verrez jamais – et pas plus de Miroir -,… des reflets, vraiment jamais dans les paysages de la peinture chinoise…

Avec une avance de plusieurs siècles sur l’Occident dans les arts du tissage, en particulier de la soie,   la Chine n’a jamais  été prisonnière du trop bien arrêté, du trop bien défini dans les mots ou les idées, ni prisonnière de règles d’ordre et d’ordonnancements  trop  prévisibles comme la symétrie, à qui  elle a toujours préféré,  tout spécialement dans les tissus ,  leurs motifs et signes, les sinuosités  du dragon et le mouvement …. Dans tout cela on est au plus près de la vie du Tissu …

Miroir / Tissu, ça veut dire quoi , et quoi de plus que Nu possible ou Nu impossible … ?

Le Miroir c’est … ?

Le Tissu, c’est… ? 

Du côté du Nu possible, du côté de l’Occident ,  une question tout à fait décisive: - Sexe ou pas sexe ? A suivre, François Jullien, le sexe  dans le Nu du côté de l’Occident  n’est même pas entendu par défaut ;  même si le corps  est de ce  côté bien évidemment là, mais le sexe… ? Cette ignorance du sexe  dans la promotion du Nu, on peut la qualifier de métaphysique.                       

Le Nu avec le sexe ? A ce jeu les concepts auraient eu bien du mal à se former ! 

…Et du côté du Nu impossible…  du côté de la  Chine …., le sexe, on s’y attend , est absent, …  - l’acte sexuel c’ est pourtant très proche des « flux de la force vitale »,  le sexe transmet la vie. …, on peut le considérer comme la force vitale ….

Mais cependant cette ignorance-là du sexe – côté Chine –, elle ne peut  pas  être qualifiée de métaphysique …

On a du mal à comprendre cette absence, ce total « double défaut » du sexe d’un côté comme de l’autre

Je donne alors mon point de vue : des deux côtés on  est loin d’une étroite intégration du corps et de l’esprit - dualisme invétéré ,- encore plus du côté Occident que du côté Chine , - dans les deux cas on est très loin de l’unité de l’être.

Sans l’intégration du sexe dans la promotion du Nu comme expression de l’essence du réel  et de l’être en Occident  on va aux excès  du recours aux concepts d’une pensée généralisatrice, bien trop distante  de la vie  dans ses détours  et variations , - dans ses incessantes   « transformation s ». …… Excès « du Repli Réflexif » .

De son côté la pensée chinoise, sans l’intégration du sujet et le respect expresse de la personne, n’a pas pu connaître,  trois siècles durant,  d’approche scientifique du réel, par la réflexion  rationnelle,  et logique -  analyse,  hypothèse et vérification  expérimentale - qui ont permis  en Occident le développement des sciences.  On est très loin  de la réflexion, … la pensée chinoise est très loin du  Miroir ……Ca va avec « pas de Reflets » - qui peut être pris paradoxalement comme une sérieuse réduction de la physique et de la place des rayons lumineux dans la vie de la nature et du cosmos ; alors que la civilisation chinoise se veut fondamentalement en accord avec ces réalités immenses … qui comprennent le très grand nombre  et toutes les échelles simultanément comme nous les donne à reconnaître et vivre le Tissu.

                                                                         VIII - 5

29/08/2017 – Raisonnement - Je ne connais pas de fonctionnement mental qui soit plus près que le raisonnement de  l’activité neurologique qui le permet, - et plus près de son support biologique … Avant de raisonner l’homme a su jouer …

27/07/2017 - 2 Âneries  - 1 – La sexualité est l’activité la plus élevée de l’esprit .  2 – Le cerveau est le principal organe sexuel…  (sur Internet et Wikipedia) Ces  affirmations peuvent être aisément corrigées .

Inversion des signes – Dans la Bible : «  Dieu a créé l’Homme à son image » …- Mais c’est en fait » l’Homme qui a créé Dieu à son image….

 

03/08/2017 Le Grand Système d’interconnexion Internet, dont on ne peut venir à bout et qui nous laisse toujours si incertains, c’est ça qui va le mieux avec «  l’éphémère de la mode » .La mode va très  bien avec cet incertain perpétuel ; ces glissements sans aboutissement, toute l’époque en est pétrie.

Dans ma façon de m’y intéresser, je transforme la mode « en ma matière historique sensible » et électronique …C’est dans cette mesure que mon travail et la mode sont maintenant assez proches …

11/10/2017 * -Bien savoir reconnaître et distinguer dans la mode ce qui est tendances profondes et ce qui va avec les egos des «  créateurs » qui restent la plupart loin des enjeux principaux, (.la différence se retrouve entre les numéros de ELLE et beaucoup de défilés ).

04/08/2017 – Ce qui est concerné par la mode ( ou ce qui concerne la mode) est d’une remarquable variété et d’une étonnante ampleur. J’énumère :                                                       - la mixité et le rapport entre F et H , - le rapport entre individu et collectivité, le rapport corps/esprit ( via le tissu) ,-   La morphologie féminine( mannequin femme plate) , - le sexe , les mœurs, -les gestes (et bien sûr l’élégance), - la personne et la personnalité (le style), - le nombre et le numérique (via  le tissu, les motifs, les mesures, la technologie), - les rapports entre les différents milieux sociaux ( mode « distinguée, mode low cost…), - les privilèges,  les dominances, le jeu politique ( dans toutes ses incidences sur la mode), -  « de quel pays cette mode-là ?, - la civilisation  la culture,- les races, - l’argent, l’économie, - les voyages ( les échanges et les emprunts), - les saisons, - le temps qui passe, l‘éphémère, - les souvenirs, la mémoire, la «  matière historique sensible », le climat,- les matières  ,….

Caractères particulier de ce qui n’est pas du tout concerné par la mode … ou très peu :          - l’enfant, - la religion, - la durée, - la guerre, la maladie, la mort  , - les idées ( ?) ….,   

28 /08/2017 – La mode est un sismographe, - la politique est un sismographe comme la mode ; les deux enregistrent toutes les secousses .dans le cours des évènements.

 

07/08/2017  Ces Cahiers, comme les figures d’intervention ou d’intercession dans mon travail artistique,  les prendre comme les reprises successives d’une lutte pour la vie contre la mort ,, sans aboutissement ni concevable ni possible 

 

08/08/2017 - L’absence d’aboutissement ? … ou … l’équilibre ?

Le traitement du Big data ne mène à aucun aboutissement : - se trouvent maîtrisés, seulement « des séquences intermédiaires », des résultats intermédiaires, qui sont donc les seules exploitables (mais très lucratifs).

Le désir et la pensée s’occupent de leur objet plus que de début et fin. Ils cherchent un aboutissement, sans vraiment jamais l’atteindre.    Plénitude du sexe, plénitude de la pensée ? Deux intermittences plutôt…- intermittence de la pensée, intermittence du désir, les deux n’ont pas vocation dans la durée. On ne peut vivre la pensée qu’en séquences Intermédiaires, bien plus que dans des aboutissements. C’est comme les séquences intermédiaires, des résultats obtenus dans le traitement du Big data. 

Je n’ai pas non plus d’aboutissement dans « l’effort utile » que je mène : qui ne débouche pas assez largement, son efficacité reste trop un vœu.(1)

Je rappelle que le tissu est un agent de civilisation qui opère dans l’entre-deux corps/esprit

Sachant que l’aboutissement en ces différents domaines n’est généralement pas à portée ; on doit  d’autant plus cultiver l’habitude de la recherche de l’équilibre organique, ça veut dire entre autre s’habituer aux échelles multiples, au nombre, aux changements de proportions…

Certes cet effort constant d’équilibre ne peut valoir les croyances pour l’adhésion du public de masse, mais maintenant l’accès aux réseaux , si facile, via les smartphones et l’interconnexion généralisée -, vient remplacer les croyances. (en plus il y a le sexe)…  Au risque que tout se passe seulement en surface, sans aucune foi, seulement comme un fonctionnement  chacun n’étant jamais qu’ un utilisateur…absolument sans plus….

 (1)…La mode, elle non plus ne connaît pas d’aboutissement…)

16/08/2017-  Quel philosophe a parlé « des forces » comme composants de base de ses propositions et notions ? Peut- être un Démocrite, peut-être Lucrèce… - aucun « Idéaliste type Platon », peut-être un peu Descartes,… pas Kant, pas Hegel  … ? Neitzche ? Marx …les «  forces productives » ? Les philosophes ont peu intégré …les forces, …alors  dans ces conditions les  connaissances de la physique et… de la biologie, leur place dans la philosophie n(était pas préparée  Au plus parlait-on « des passions humaines » autour des XVIIe-XVIIIe siècles siècles…                                                                                                                                     Presque pareil pour le Nombre ? (mis à part Pythagore…Leibniz…).                                                                                                      Aucune philosophie contemporaine n’a prévu ni intégré le numérique. La philosophie est beaucoup trop occupée des  mots, des concepts ou d’ontologie pour avoir vu venir les pouvoirs des technologies numériques, lesquels échappent en grande partie à la raison… 

19/08/2017 - Perception cryptée - Quand se trouve convoqués au moins 3 enregistrements/souvenirs anciens ou très anciens, la perception qu’on en a  est cryptée, leur intégration est telle qu’il ne peut en être attribué aucun à des souvenirs précis et distincts. Le résultat peut être poétique …

Mes perceptions complexes et relatives par associations et débordements sensibles, comme l’entre-deux du tissu, sont bien plus utiles à fréquenter que l’absolu, c’est beaucoup plus humain. Et pas de gène avec début et fin.

19/08/2017- Un Tissu furtif

 Observer, réfléchir, rapprocher, unir, distinguer, comparer, … autant d’entrelacements des neurones et synapses … presqu’à chaque fois un tissu furtif 

La connaissance cherche  à comprendre le rôle du cerveau dans cette situation. Le tissu offre dans tous ses pouvoirs combinatoires bien des suggestions modélisatrices

Réfléchir ce n’est pas autre chose que raisonner en activant consciemment ou inconsciemment toutes les enchaînements entre le sensible et l’intelligible. La rationalité en action suppose la réflexion après l’observation.

Il n’y a pas de rationalité sans concepts. Les appétits, les attirances échappent à toute rationalité;  l’outillage conceptuel quant à lui, son bon usage, peuvent se transmettre comme la logique….

19/08/2017- Culture, « cultivé » ? A chaque occasion interviennent dans le jugement et la sensibilité tous les stocks de références pour leur permettre de s’établir larges et bien fondés….                                                                                                   

Rechercher les nuisances de l’accaparement culturel par les Institutionnels… pour et par les élites.

 

                                                    VIII - 6

06/09/2017 – L’option nouvelle de Civilisation  N° 1 - A quel point s’opère actuellement   un changement de Civilisation ? L’option à prendre sans doute la plus décisive c’est d’écarter maintenant tout dualisme opposant le corps et l’esprit. La fin du dualisme, l’intégration des deux, ouvrent l’accès aux perspectives nouvelles de civilisation que l’époque suscite ….Le corps et l’esprit ne font qu’un                                    

Ce qu’il y a à gagner                                                                                                                                                                                                                                                                                    à cette option dans les courants de pensée et les mentalités :               elle permet  de contrer radicalement St Augustin qui prêchait la haine du corps et le péché originel;                                                                                                                                  elle permet - une ’interaction naturelle de la force vitale sexuelle avec la force vitale mentale,.. : la  vivre de plein pied suivant des épisodes successifs équilibrés ;         

elle permet       - beaucoup plus de facilité à vouloir l’égalité Femme/Homme…,et dans les progrès vers  « la civilisation de la tendresse » … vers l’humanisation du sexe ; … et que l’enfant naisse près des fèces (Dante), sans que cela ne pose de problème; … que la recherche de la jouissance sexuelle et le désir d’enfant ne soient jamais opposés dans leurs principes ;      elle permet   - une  relation plus étroite avec la nature et une meilleure aptitude aux soins de son corps, comme de son activité mentale ;                      elle permet                  - une habitude  plus facile à prendre de lecture du réel et de la vie à différente échelles  aussi bien vers l’infiniment grand (les dimensions cosmiques) que vers l’infiniment  petit (…l’échelle nanométrique des particules élémentaires, et celle de nos gènes …) ;        - d’emblée accès au nombre, et même au Grand Nombre…(l’échelle du Big data ?)                 - une philosophie robuste sans discordances de naissance au départ …pour affronter la mort sans trop de tremblement …

 Les risques pris …  à cette option                                                                                                  - si elle va  vraiment   au-devant du  numérique ( et du procédural)… avec le traitement du Big data, avec le ciblage marketing du public de masse, il y a risque pour  la Personne, menace pour son intégrité …. ; que dire  de ce point de vue du « participatif » ?                                                                                                   - - à cette option le sujet (« - moi, …je ») se trouvera en partie contesté, sa place sera réduite, les concepts seront, eux, souvent en difficulté pour se former, … le rationalisme d’occident  se trouvera confronté à la Sagesse « sans idée » des civilisations de la Chine ou du Japon, …(cf. François Jullien – « le Sage est sans idée ») …La raison devra composer avec cette sagesse d’ Asie…

11/010/2017 * - Une question très aventurée : Le Pragmatisme anglo-saxon qui se préoccupe beaucoup plus de fonctionnements que de début et fin ne serait pas si loin que ça de la civilisation chinoise qui n’a pas non plus  « l’idée » de se préoccuper d’abord de début et fin?? Comme quoi on pourrait compter  sur des compositions possibles avec «  la Sagesse sans idée de la Chine » ??

Et le Tissu dans tout ça ?  il joue son rôle dans l’art de cet entre-deux corps et esprit, - il est partie prenante dans la civilisation de la tendresse, - il sert l’humanisation du sexe…  

11/09/2017 – Reste… en plus des relations amoureuses et de la famille…tout le domaine  des activités sociales et professionnelles …, en ce domaine  l‘égalité entre Femmes et Hommes réclame  le concours de toutes les présences et forces vives du Masculin et du Féminin conjuguées  pour qu’ils  s’entendent  et  se respectent  vraiment à égalité., y compris dans le jeu des relations de désir sexuel ….

09/10/2017 – Les rapports de force géopolitiques n’interviennent qu’au final ( ou au début, si l’on préfère) pour rendre manifestes des résultats (ou des engagements,  si l’on préfère) dans les transformations du monde en surface ; celles-ci s’opèrent pour l’essentiel indépendamment d’eux, plus fondamentalement et plus inéluctablement…d’étape en étape…dans les relations entre toutes les réalités - et parmi elles, la vie des humains -…vers plus ou moins d’intégration ( ou de désintégration) jusqu’au niveau atomique , … elles ne sont pas des rapports de forces géopolitiques …

                                                             VIII - 7  

15/ 10/2016 – 1 – L’approche de la lecture et l’apprentissage de la lecture par les lettres d’abord sans la recherche du sens par les mots d’abord, c’est tout près du fonctionnement par les liens hypertextes en informatique…’et de la théorie d’Edelman TSGN…dans l’étude des réseaux de neurones

2 – Saussure - … pour lui  il n’y a pas de rapport  entre les signes et la chose signifiée … cf. « L’arbitraire des signes » .

3 – Trous , trompes de Falope …les formes et tissus organiques sont d’abord perceptibles comme irréguliers  … suivre le passage vers l’ordre organique du vivant, vers l’ordre de l’innombrable ,.. par exemple vers l’hyper complexité des réseaux de neurones …sans que cela mène  à des signes …                                               

4- Les signes que sont les lettres ne recouvrent que des sons et non pas des sens  - tandis que les chiffres et les nombres interviennent pour  les combinaisons des  réalités qu’ils sont , plus encore qu’ils ne les signifient  (v. arithmétique) .

5 - pour généraliser les mathématiques introduisent des symboles univoques (!?) …x, y +  - , = … (v. algèbre) , bien plus opérationnels en leur domaine que les concepts….Ces symboles-là sont intégralement leur sens, la chose signifiée … Ils ne sont pas  des éléments résultant nécessairement  de la  décomposition de  formules, comme le sont les lettres obligatoirement en composition dans les mots…

6 - Les concepts ne sont pas directement  numérisables ni informatisables.

7 – Les mathématiques s’établissent entre les chiffres qui introduisent des  réalités et l’arbitraire des signes dont aucun pouvoir de généralisation, même le grand nombre, ne saurait rendre raison.

8 – Les concepts sont des agents de généralisation sans les chiffres , et qui planent par les mots au-dessus des réalités chifrables, quantifiées (i .e. tous les contextes) ; Ils ne sont pas pour autant du non quantifiable ; ils planent entre quantifié et non quantifié, comme ils planent (sans doute) entre signes et chose signifiée .Ils ne sont pas des symboles, ils ne peuvent relever des liens hypertextes.

9 – Les sexes , qui sont forces vitales, on ne peut jongler avec eux comme avec les genres, qui eux relèvent de l’arbitraire des signes (ou des liens hypertextes), - « comme  le mariage pour tous »,    

10 – Le vivant ne se place pas entre « signes » et «arbitraire des signes ; il n’est pas décomposable sinon il cesse d’être.

11 - Question: Les mathématiques sont-elles du domaine du vivant, - même question pour les mots ? ^Mais les « genres » et les signes ne sont pas le vivant. Accordés en genre et en nombre ?  c’est Féminin ou masculin,…singulier ou pluriel …

22/09/2017 – La TSGN de G. Edelman (Théorie sur la Sélection des Groupes de Neurones) : , avec cette théorie  on n’est pas loin, de l’apprentissage de la lecture « par la reconnaissance des lettres d’abord  sans s’occuper de comprendre le sens des mots »  . Pour atteindre le sens, quelques lettres reconnues  valent comme un mot clé saisi par l’ordinateur. C’est  comme un groupe de neurones ( l’index TSGN) qui se trouve sélectionné par un ciblage des sens possibles, parmi lesquels le choix s’opère pour atteindre l’unique sens qui fonctionne des mots dans la phrase . Les « index TSGN » sont d’une grande plasticité et peuvent  se combiner à l’infini  … l’ensemble d’entre eux, de ces index TSGN, se trouve recomposable … à volonté…  c’est peut-être tout le fonctionnement de la pensée qu’elles génèrent, ces compositions et recompositions …en prise directe sur l’innombrable des neurones et des synapses entre eux…. Mais d’où vient l’influx, cet influx ? … - de toute la vie de l’organisme (corps/esprit), … de toutes les références enregistrées…de tous les contextes appropriés reconnus …un genre de Big data … alors vient le sens et la conscience.                                                                                       

 La Capture d’écran… quelles analogies avec la TSGN ?

Et les relations amoureuses, quand elles glissent et deviennent des « relations tout court » multiples et démultipliables … quelles analogies avec la TSGN ?

La Réflexion ne serait plus l’opération décisive ?…et comment l’intime s’y retrouverait-il ? Un geste de caresse  = un geste de tendresse …

Je  crois à la civilisation de la tendresse » et « à l’humanisation du sexe » … Mais par où ça passe ? Le grand Nombre est dans la loterie (j’essaie de tirer du nombre de quoi s’aider à vivre).      

Se savoir comme un être de la nature entièrement interconnecté pour se savoir à l’échelle humaine …           

.Le numérique et le biologique sont-ils en route pour se rejoindre ? Ça fait déjà un moment que le numérique aide à connaître certains fonctionnements inscrits au plus profond du biologique ‘ v. le « Protéome ») . Il est temps que le biologique aide le numérique à se rendre plus humain. Comment cela pourrait-il se faire 

Voir l’éventuelle parenté entre la transcription de ‘ADN et la théorie TSGN d’Edelman …

Le codage informatique peut-il devenir un phénomène du vivant ?

 C’est sans doute là l’une des rares voies ouvertes …

Ne jamais oublier que le sexe et tout l’être humain sont d’abord l’énergie dans chacun des atomes qui les composent

 

                                                      VIII - 8

                                                                               

19/10/2017 - Le crier  sur tous les toits… - Bien voir que « la relation sexuelle » est bien plus largement partagée – elle est l’affaire den tous – que l’activité intellectuelle (dite aussi de l’esprit ou «spirituelle ») . Pour le grand nombre il n’y a que « l’activité  de travail », que l’activité  professionnelle qui ait et occupe autant de place dans la vie de chacun que les relations sexuelles (avec amour ou non)….                                      Pour la plupart d’entre nous s’y ajoute, pour combler l’espace inutilisé, une morale imposée  ou une croyance, l’une et l’autre   de plus en plus incertaines …Ce sont là des structures de mise en ordre,  de contrôle…

Tous les »artistes amateurs sur facebook et bien des artistes professionnels qui s’y croient sont largement dépassés en expressivité et en originalité par les phrases et propositions qui viennent du sexe électronique dans la plus grande simplicité.

17/10/2017 – Contre les assauts et les risques du désir la civilisation occidentale chrétienne a érigé la barrière du péché,  tout particulièrement, celle du péché originel, jointe à l’espoir du salut… , soit une morale et ses châtiments… Aujourd’hui où force vitale s’offre libre cours à égalité avec la force mentale, il faut espérer que le numérique a virtuellement de quoi assagir le désir (…via les structures de régulation et d’encadrement les plus complexes),de quoi en tempérer les ardeurs durant tout le temps de la mort encore loin et à l’abri des punitions de la vie ( v. « les nuages gris » de G.Brassens) … Savoir reconnaître les nouvelles règles du jeu qu’implique le numérique sous menace de déshumanisation… La civilisation d’avant s’est servie du « défi :contre l’animalité » … mais  chair et enfer, et pas plus l’espoir du salut, ne peuvent plus marcher …Alors ? Le ciment de l’Amour n’aura pas assez de prise. …même l’enfant et la perpétuation de la vie n’ont aujourd’hui assez de prise…Toute la cohérence de la civilisation occidentale a reposé depuis plus de 2000 ans sur «  la dominance du spirituel » et  le refoulement du « charnel » avec un assujettissement de la procréation …

La libération des mœurs (depuis 1960-1974),..il fallait cela pour que puisse commencer à s’établir réellement  l’égalité Femme/Homme  dans les mœurs et dans la société .  

Une société où les femmes vont avoir part égale … - le dire et « le crier sur tous les toits » - c’est tout  autre chose, …le dire et en lire l’incidence dans tous les faits de la vie quotidienne …

 

23//2017 – Voir à quel point la force, la santé de vie des Femmes peut modifier à présent le rapport F/H, faire reculer la place des mots, et aussi ouvrir accès à des familiarisations inattendues avec le monde du numérique, en deçà et au-delà  de la Personne…..(doublon)

 

Pour la nouvelle civilisation la civilisation de la tendresse et l’humanisation du sexe  sont des nécessités absolues… autant que l’apprivoisement du Nombre et l’habitude à prendre des changements d’échelle, de la vie à plusieurs échelles ..

 

A l’époque du « Grand Participatif »  il est donc normal que beaucoup plus de choses tournent autour du sexe …, en même temps que disparaît « la haine du corps prêchée depuis 2000 ans .. Et avant que ne s’établissent de nouvelles dominances ( qui seront très différentes mais aussi accablantes que les précédentes)…. 

La disponibilité à autrui, une ouverture ? 

Au temps du numérique des structures parfaitement ordonnées, comme celles données par le tissage,  peuvent  être des complémentaires pour autocontrôle dans le vif  face à l’addiction au sexe électronique qui menace….et dans tous les champs  où des changements   considérables dans nos schémas d’encadrement de base, se produisent… : fin des idéologies et des religions – évolution/libération des mœurs – recul de l’activité rationnelle devant les pouvoirs du numérique – primat de la technologie par rapport à la culture humaniste, (en plus primat de la communication) –, mise en cause de la dominance masculine, âpre désir de conquête du féminin dans bien des champs (sexe, mode, places, communication,  prestiges …)

19/10/2017 – L’établissement d’une nouvelle cohérence de civilisation ne se fera pas sans la douleur…Au temps de « la péridurale »,  ce seul fait indique par lui-même l’importance des changements en cours …

21/10/2017 – A quel point j’ai besoin d’ordre …et d’organisation… ça n’est pas croyable !…? Comme rappel à l’ordre le catéchisme de la distinction dans la modees est à nouveau, pleinement dans son rôle, …comme la discipline révolutionnaire l’a été avant…                                     Le tissu c’est de l’ordre et du nombre. Avec le tissu on a l’ordre de sa structure dans le grand nombre de ses croisures de fils, les plis du tissu sont apparemment un non-contrôlé désordre.. Les feuillages plus le vent dans les feuillages, cela veut dire de l’ordre parmi le grand Nombre animé. Le tissu, entre ordre et bouleversement, au vrai va bien avec le changement de civilisation que nous vivons …  C’est aussi le rôle des remises en ordre  par les «structures si ordonnées des « ombrières » qui sont apparues fréquemment dans mon travail ; même chose pour les motifs et modules, répartis en  ordonnancements réguliers et répétitifs….Voir le choix des tissus dans la mode de ces dernières saisons….

Le tissu c’est de l’ordre et du nombre (mais pas seulement) (bis)…j’ai (on a) autant besoin de l’un que de l’autre….

28/10017 – L’avancée des connaissances ne s’accommode plus de la haine du corps ; mais  la libération des mœurs, le sexe, même électronique, même addictif, ne peuvent suffire à remplacer les religions et les idéologies entièrement défaillantes. Des médiations manquent pour une nouvelle cohérence de civilisation qui s’accommoderait des technologies numériques . Le tissu opère comme une médiation …    

26/10/2017- Pour finir ?

Dans la lecture des civilisations, je retiens les trois principales  options suivantes,… où en sont-elles ? – 1 -  Rapports entre Femmes et Hommes, - 2 – Rapport entre l’individuel et le collectif, - 3 – Rapport entre le Corps et l’Esprit …                                                                              1 et 2 sont des luttes toujours en cours. – 3  c’est l’option aujourd’hui la plus décisive, la seule des trois qui puisse être radicale par décision de la pensée et du cœur,… et non pas seulement vers + ou  vers - ; la plus directe et la seule de caractère philosophique … le tissu y est complètement  en opération ( autant que dans nos vêtements et « le tissu social » pour 1 et 2 ) …

Le Tissu c’est de l’émotionnel  construit et très ordonné…, - il est construit avec le Nombre, avec le numérique, …avec le nombre de ses fils…,le nombre de ses croisures … de fils de chaîne et de fils de trame, - 0 et -1 ; – tout fait aussi des croisures entre les sexes, entre les individus, entre les Gens…

« Construit », c’est l’ordre du tissage et l’ordonnancement des motifs … - « Emotionnel », ce sont tout particulièrement les plis et les rythmes du tissu, la souplesse du tissu qui va si bien avec le corps, avec la vie

 le Tissu est un sauf-conduit  …

***16:/11/2017–Dans mon Travail,                                                                         

- mettre directement en rapport  les débordements du sexe et l’hyper organisation,  l’hyper ordre tel que les produisent les RAT ( là où interviennent les jours réguliers innombrables des guipures.             (V. chap.. V)                                                        - les deux doivent pouvoir se rencontrer et s’affronter : mon incroyable besoin d’ordre, que je peux aussi définir comme le souhait d’une forte emprise mentale,   et ce qu’il me reste de force vitale menacée de mort …Cela peut très bien aller avec le rejet de l’ontologie que je remplace par mon intérêt pour la biologie de la conscience et l’évolutionnisme .,.,  avec aussi le Nombre et les changements d’échelles….qu’ il faut s’habituer à pratiquer … et bien sûr avec le tissu ….